Dossier 4G | actu-algerie.com: Information et Actualité





dossier 4G




Ce que vous allez débourser pour un smartphone compatible 4G

Hi Tech - 4G - 18 Oct 2016 à 00:51

Le débit théorique de la 4G est dix fois supérieur à celui de la 3G. Naviguer ou télécharger à plus de 60 Mbps nécessite donc un terminal (smartphone, tablette ou clé Internet) compatible. Les trois opérateurs proposent des packs 4G et signalent sur leurs sites Web respectifs les smartphones compatibles avec la 4e génération de l’Internet mobile. Les prix des opérateurs varient de 11.000 à 17.000 DA, selon que l’achat du smartphone se fait avec ou sans abonnement à un des forfaits proposés. Parmi les terminaux mobiles mis en vente dans le cadre des packs, il n’y a pour le moment que quatre modèles. Le “ #Huawei Y3 II” que propose #Djezzy dans le cadre de ses quatre forfaits “Line”, ainsi que le #Condor P5, l’Iris Vox Live et Iris Vox 4, proposés par #Mobilis dans ses offres “Win 4G”. En dehors des offres des opérateurs (à la rédaction de cet article, celles de #Ooredoo ne sont pas encore annoncées), le marché des terminaux mobiles propose une large gamme de différentes marques de smartphones #4G, certains de dernière génération. Au dire dès maintenant, qu’un smartphone compatible 4G à moins de 10.000 DA est quasiment inexistant sur le marché algérien (voir site WebStar-Electro). L’unique modèle en vente est le “Pixi 3” d’Alcatel, un smartphone à 9000 DA environ, mais au caractéristiques techniques très faibles : écran 4.5 pouces, 512 Mo RAM, et 4 Go de mémoire interne. Autant se placer directement sur une gamme plus haute, même plus chère, mais qui garantie que vous ne changerez pas de smartphone au bout de quelques semaines d’utilisation, car à 512 Mo de RAM et 4 Go, vous allez ramer et devoir faire un choix très rigoureux sur les applications à installer. Dans la fourchette des smartphones dont le prix varie de 10.000 à 20.000 DA, les compatibles 4G ne sont pas très nombreux. Le choix doit se faire entre les modèles de cinq marques qui, en dehors de l’écart entre les prix, offrent des caractéristiques d’affichage et de mémoire très proches. Une majorité des smartphones de cette fourchette de prix offre un écran d’affichage 4.5 ou 5 pouces, 1 Go de RAM et 8 Go de mémoire interne. Différents modèles de plusieurs marques sont dans cette catégorie : Samsung (Galaxy Core Prime, J1 et J2), Alcatel (Pop 4), LG (Leon), Huawei (Y5 et Y6), Doogee (Valencia), Lenovo (A6000 et A2010), et la marque algérienne Stream System (B3 Maxy). Les prix affichés varient de 12.000 à 19.500 DA. Plus de choix dans le moyen de gamme Dans la tranche de prix entre 20.000 et 40.000 DA le choix est largement plus important, en qualité et en nom de marque. C’est dans cette catégorie qu’on trouve au moins cinq modèles de smartphones algériens (quatre de Condor et un de Stream System). Le Condor Allure A9 Plus (5.2 pouces, 1 Go RAM et 32 Go mémoire interne) est à 39.000 DA. Au même prix on trouve des smartphones de Huawei Ascend G7 (5.5”, 2 Go RAM, 16 Go), Lenovo Vibe P1 (5.5”, 2 Go RAM, 32 Go) et le Samsung J7 (5.5”, 2 Go RAM, 16 Go). A 32.000 DA, on trouve dans les spécificités (5”, 2 Go RAM, 16 Go) : le Wiko Highway Star, le Sony Xperia M4, et le Doogee F3 Pro. Et dans la tranche des 25.000 DA, on retrouve Condor avec son smartphone Plume P8, Iron de Stream System, et le Wiko Ridge 4G, tous doté d’un affichage 5.5”, 2 Go RAM et 16 Go de mémoire interne. Le choix devient restreint dans la catégorie 40.000 à 60.000 DA, pratiquement tous avec un affichage 5”, 2-3 Go de RAM, 16-32 Go de mémoire interne. Le Sony Xperia Z3 et le Condor Allure A100 sont autour de 58.000 DA, avec un avantage certain pour le A100 qui est doté d’un écran de 6 pouces, de 3 Go de RAM, et de 64 Go de capacité mémoire. A 57.000 DA environ, on trouve quatre modèles de Samsung (A7, A5, Note 3, S5), tous à 16 Go de mémoire, à 2-3 Go de RAM, et dont l’affichage varie de 5.1 à 5.7”. Les terminaux du chinois Huawei sont proposés entre 55.000 et 40.000 DA, l’Ascend Mate 7, le G8, et l’Ascend P7. Toutes ces marques sont présentes dans le haut de gamme (plus de 70.000 DA), Samsung, Sony, Huawei, LG, et bien sûr les différents modèles de l’iPhone d’Apple. Les tablettes 4G Les dizaines de marques que l’on trouve dans les smartphones compatibles 4G se réduisent à deux principales, à savoir Samsung et Apple. Plusieurs modèles cellulaires de l’iPad d’Apple sont compatibles 4G. Cela va de l’iPad Mini Retina (7.9”, 1 Go RAM, 16 Go) à environ 68.000 DA, à l’iPad 4 Retina (9.7”, 1 Go RAM, 128 Go) à 92.400 DA, iPad Air (128 Go) à 120.000 DA, et les deux iPad Pro à écran 12.9” et 4 Go RAM, à 133.000 DA pour la version 32 Go de mémoire et 179.000 DA pour celle de 128 Go. Le Samsung Galaxy Tab S (10.5”, 2 Go RAM, 32 Go) et le Note 8.0 (8”, 2 Go RAM, 16 Go) sont respectivement à 74.000 et 37.000 DA. Avec Xperia Z2 et Z3 Tablet (10.1”, 3 Go RAM, 16 Go), Sony se fraye une place modeste dans le marché des tablettes haut de gamme, pour un prix de l’ordre de 66.000 DA. Source m.huffpost.com
Ooredoo lance la 4G au même prix que la 3G
Ooredoo est au rendez-vous historique du lancement commercial de la téléphonie mobile de quatrième génération (4G) en Algérie. Après avoir obtenu sa licence définitive d’établissement et d’exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles de quatrième génération (4G) et la notification officielle de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), Ooredoo annonce le lancement commercial de ses services #4G dans trois (03) wilayas à savoir : Tlemcen, Tizi Ouzou et Béchar. Les abonnés de #Ooredoo dans ces trois wilayas pourront désormais accéder à la 4G tout simplement en l’activant, dans une boutique Ooredoo ou dans un point de vente agréé, sans frais additionnels et au même prix que la 3G et tout en gardant le même numéro de téléphone. A l’occasion du lancement commercial de ses services 4G, le Directeur Général de Ooredoo M. Hendrik Kasteel a déclaré : « Ooredoo est fier de participer à cette étape historique de lancement de la téléphonie mobile de 4ème génération et l’avènement du très haut débit mobile. La 4G est désormais une réalité pour les abonnés de Ooredoo qui peuvent profiter des meilleurs services et vivre une expérience unique du très haut débit mobile aux meilleurs tarifs. Ooredoo s’engage à poursuivre son œuvre de modernisation et de développement du secteur algérien des télécommunications en droite ligne avec la politique des pouvoirs publics et mobilisera tous les moyens nécessaires pour faire de la 4G un autre grand succès. » Après les trois premières wilayas, Ooredoo couvrira une vingtaine d’autres wilayas dans les mois à venir notamment Alger, Oran, Sétif et Constantine. Afin de mieux accompagner l’ouverture de ses services 4G, Ooredoo a lancé, à travers divers supports médiatiques (TV, Radio, Presse écrite, Web et affichage urbain), une large campagne de communication axée autour du message principal : « Dima Plus ». Pour rappel, Ooredoo a été le premier opérateur mobile à avoir effectué avec succès les tests de téléphonie mobile de 4ème génération (4G) à Tlemcen, le 11 juillet 2016. Les démonstrations ont été réalisées notamment pour le très haut débit mobile et la vitesse de téléchargement d’applications depuis le portail de Ooredoo Ostore et sur différents terminaux mobiles (téléphone mobile et ordinateur portable). La 4G ouvre la voie à des améliorations considérables en termes de vitesse de téléchargement, de TV sur mobile, de streaming ou d’appels voix en qualité HD. Des pans entiers de l’économie vont également bénéficier de la 4G grâce aux nouveaux usages mobiles qu’offre cette technologie aux utilisateurs à l’instar du m-commerce, du m-payement, du m-banking, du m-santé, du m-education etc. Ooredoo demeure résolument impliqué pour la réussite de la révolution digitale en Algérie, et poursuit le renforcement de ses moyens humains, financiers et techniques pour accompagner cette importante transformation. Source : www.tsa-algerie.com
08 Oct 2016 à 18:52
DJEZZY LANCE LA 4G À CONSTANTINE, À SÉTIF ET À DJELFA
Vincenzo Nesci : “Nous serons dans 20 wilayas d’ici à la fin de l’année” Le président exécutif de Djezzy a indiqué que cette nouvelle technologie sera cédée au même prix que la 3G tout en étant trois fois plus rapide et sans changement de numéro. Abderrahmane Chaoui a été le premier client de #Djezzy à bénéficier de la 4G, samedi dernier, à Constantine. Une date à marquer d’une pierre blanche pour l’opérateur de téléphonie mobile qui couvre, ainsi, les trois villes obligatoires prévues par le cahier des charges #4G. En conférence de presse, hier, Vincenzo Nesci, président exécutif de Djezzy, aux côtés de Thomas Herbert Gutjahr, le nouveau directeur général, et Kamel Mahfoudi, représentant du FNI, s’est dit “prêt à se déployer sur un maximum de wilayas dès que l’ARPT donnera son feu vert”. Il se trouve que la procédure nécessite des tests pour mesurer le taux de couverture (10% au minimum) en plus de la qualité. Deux paramètres qui ne constituent, visiblement, aucun souci pour Djezzy qui, au lendemain du lancement de la 4G, a introduit une demande auprès de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) et demandé officiellement à effectuer les tests requis au plus tôt. “Nous sommes prêts pour un plus grand déploiement et nous couvrirons pas moins de 20 wilayas d’ici à la fin de l’année”, a indiqué Vincezo Nesci, prônant un discours plutôt rassurant autant pour ses clients que pour ses employés. “Djezzy n’est pas ce malade que certains voudraient voir mourir pour s’approprier sa dépouille. Le nouveau Djezzy, fort de son partenariat avec le Fonds national d’investissement (FNI), se construit dans la transparence”, a-t-il déclaré expliquant que “les offres de départ ne sont pas une faiblesse mais une réorientation des besoins. Djezzy continuera même à recruter en se basant sur les nouveaux besoins et les nouveaux métiers”. Il poursuivra : “Djezzy a vécu des années de crise, une situation qui a impacté ses revenus pendant un bon moment. Aujourd’hui, nous sommes en train de stabiliser la situation, nos abonnés 3G ont connu une croissance importante passant de 2,7 millions, en 2015, à 5,4 millions au 30 juin 2016, sur un total de 16,6 millions d’abonnés, un chiffre certifié par l’ARPT dans son bilan annuel concernant l’exercice 2015”, a-t-il indiqué, rappelant que “le groupe Vimpelcom s’inscrit dans la durée et poursuit ses investissements en Algérie en y consacrant un milliard de dollars durant les 5 ans à venir”. Une tarification abordable et une rapidité pouvant atteindre les 67 Mb/s Contrairement à ce qui a été prédit par certains spécialistes, la tarification de la 4G sera alignée sur celle de la 3G pour démocratiser son utilisation. C’est ce qui a été expliqué par le directeur général de Djezzy : “Nous nous sommes engagés dans le cadre de notre licence à réaliser la couverture la plus importante du territoire national, avec 1 Algérien sur 5 (19%) couvert d’ici à la fin 2016 (soit 8 mois avant l’engagement pris dans notre licence qui est à la première date anniversaire du décret) et plus d’un Algérien sur 2 (54%) d’ici à septembre 2021. Cet engagement de couverture formalisée dans notre licence, est plus de deux fois supérieur à celui de nos deux concurrents en 2016-2017 et restera massivement supérieur dans les années suivantes, ce qui démontre clairement notre ambition d’être, dès le lancement, le leader incontestable de la 4G en Algérie.” Répondant à notre question concernant les fréquences, Thomas Herbert Gutjahr indiquera que “la 4G sera sur la 1800 comme tous les autres opérateurs”. Et de poursuivre : “Nous espérons avoir plus de fréquences mais, en attendant, ce qui nous a été donné assurera une bonne couverture et une plus grande pénétration, notamment dans les bâtiments.” Djezzy, qui a effectué des tests en présence de la presse, a démontré une capacité de 67,23 Mb/s en termes de vitesse. Le client, quant à lui, n’aura pas à changer de numéro pour avoir la 4G. Il lui faudra cependant changer de SIM et s’identifier à nouveau tout en ayant la possibilité de basculer de la 3G à la 4G (et vice-versa) à sa guise dans les wilayas couvertes. Lancement de l’e-paiement mardi prochain La 4G arrive et, avec elle, un lot de nouveautés, voire une révolution dans notre réalité technologique. Le lancement de l’e-paiement, et de facto le m-paiement dans le sillage, qui devrait intervenir mardi prochain bouleversera, inéluctablement, notre quotidien. M. Vincenzo #Nesci a réitéré sa conviction que “la prochaine bataille se fera sur la data” sans que cela signifie pour autant “négliger la voix ou la 3G”. Mais il est clair que les opérateurs sont contraints de satisfaire de nouveaux besoins et cela suppose, également, de nouveaux centres d’intérêt. Le développement du contenu devient alors non seulement une option, mais aussi une stratégie. D’où, d’ailleurs, l’idée de Djezzy d’encourager les start-up et d’annoncer la création d’un incubateur au niveau de l’école polytechnique, au cours de ce mois, en plus de celui de l’académie de l’opérateur. “Nous allons aussi profiter du savoir-faire du groupe et de ses plateformes avec un système ouvert pour les développeurs”, a-t-il précisé. Source : www.liberte-algerie.com
03 Oct 2016 à 10:45
Téléphonie mobile : la 4G officiellement lancée
C’est parti. Les opérateurs pourront débuter la commercialisation de leurs offres de téléphonie mobile de quatrième génération (#4G). Les décrets autorisant les trois opérateurs #Djezzy, #Mobilis et #Ooredoo à exploiter les licences ont été publiés ce dimanche au Journal officiel. « Le montant de la partie fixe de la contrepartie financière de la licence est fixé à cinq (5) milliards de dinars algériens et doit être versé selon les conditions, les modalités et le calendrier de paiement prévus par le cahier des charges », précise le texte. source : www.tsa-algerie.com
25 Sep 2016 à 14:16
La 4G commercialisée dès ce mois, un projet de loi sur l’e-commerce présenté avant la fin de l’année
Les opérateurs de #téléphonie mobile pourront bientôt commercialiser la #4G. Les décrets exécutifs relatifs aux cahiers des charges adressés aux opérateurs de téléphonie mobile de la 3G ont été signés par le Premier ministre, selon la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication, citée par l’agence APS. Ces décrets exécutifs seront transmis dans deux semaines par l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (#ARPT) aux opérateurs concernés « qui auront par la latitude de commercialiser cette technique à la date qu’ils arrêteront », a assuré la ministre qui s’exprimait en marge d’une cérémonie d’oblitération de deux timbres de poste consacrés à l’enseignement supérieur. Concernant l’e-commerce, la ministre a assuré que le projet de loi sera présenté devant le gouvernement avant la fin de l’année en cours. « La première mouture de ce texte a été présentée à tous les secteurs concernés à l’effet de son enrichissement », selon la ministre. source : www.tsa-algerie.com
07 Sep 2016 à 13:15
Très haut débit mobile : la 4G en quatre points
L’internet mobile de 4e génération, ou 4G, devrait faire son apparition en Algérie d’ici la fin de l’année en cours, suite à l’attribution provisoire des licences 4G par l’ARPT. TSA vous propose une explication en quatre points. Réseaux L’on est passé de réseaux cellulaires analogiques (1G) à des réseaux numériques (2G) pour se connecter à internet. Depuis, l’on installe de nouveaux types d’équipements, qui représentent l’essentiel de l’investissement des opérateurs de téléphonie mobile à travers le monde. Pour la 4G, un nouveau type d’équipement pour les réseaux mobiles, il s’agit avant tout de mettre en place une bande passante plus large, c’est-à-dire la capacité à transporter plus de données par utilisateur. Et bien plus vite, en théorie. Connexion Il y a plusieurs types de connexions internet 4G, comme le Wimax, désormais obsolète. La convergence s’opère vers le LTE (Long term evolution), plus accessible et plus « évolutif ». C’est l’appellation technique de la 4G. Cela dit, il peut y avoir un inconvénient : la batterie des téléphones portables a tendance à se vider plus rapidement. C’est particulièrement le cas lorsque la couverture du réseau est faible. Et qui dit très haut débit, dit aussi consommation plus élevée, ce qui induit des coûts élèvés. La 4G coûtera plus cher au consommateur que la 3G. Vitesse grand V Le débit (vitesse de déplacement des données) est sensiblement amélioré et peut atteindre jusqu’à 112mb/seconde. En Algérie, Ooredoo annonce avoir atteint un débit de 75mb/s. Ceci permet une vitesse de téléchargement bien plus rapide, que ce soit pour des fichiers ou le visionnage de vidéos. Les temps de charge et de réaction seront désormais plus rapides. C’est la principale différence avec le réseau 3G. En résumé, l’on passe de l’internet mobile « haut débit » à « très haut débit ». En effet, la vitesse de la 3G est comprise entre 144kb/seconde et 400kb/s. De nouveaux horizons Par ailleurs, le débit et la qualité qu’offre la 4G devraient permettre de développer de nouvelles applications. Que ce soit pour la télémédecine, la télévision mobile et le développement d’objets connectés. Cette nouvelle technologie pourrait également permettre un « désenclavement numérique » de certaines zones difficiles d’accès, notamment pour les réseaux filaires (Adsl, fibre optique). Source :tsa-algerie
24 Mai 2016 à 08:16
Attribution provisoire des licences 4G à Mobilis, Djezzy et Ooredoo
L'Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) a procédé lundi à Alger à l'attribution provisoire des licences de quatrième génération (4G) aux trois opérateurs de téléphonie mobile opérant en Algérie. Il s’agit, par ordre d’attribution de licences provisoires d'établissement et d'exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles 4G, d'Algérie Télécom mobile (ATM, Mobilis), Optimum Télécom Algérie (#OTA, #Djezzy) et Watania Télécom Algérie (#WTA, #Ooredoo). Source : aps
23 Mai 2016 à 13:37
Les résultats de l'appel d'offre relatif à l'exploitation de la 4G connus le 23 mai
La ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Iman Houda Feraoun a indiqué lundi que les résultats de l'appel d'offre relatif à l'exploitation de la 4G "seront connus le 23 mai et les lauréats ne seront tenus à aucun plafonnement concernant la couverture".
29 Mar 2016 à 10:19

Ailleurs sur le web

Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine