Policier malmené par une femme à Alger, écoles, stades : les réponses de la police | actu-algerie.com: Information et Actualité





Policier malmené par une femme à Alger, écoles, stades : les réponses de la police

Actualité - Algérie

Policier malmené par une femme à Alger, écoles, stades : les réponses de la police

Le chef de la sûreté de la wilaya d’Alger est revenu, ce lundi 5 septembre, sur les dispositions prises par la police à l’occasion de la rentrée scolaire et sociale. En ce qui concerne les écoles, Noureddine Berrachedi a assuré que les policiers sécurisent les périmètres de ces établissements scolaires, mènent de fréquentes tournées et contrôlent les personnes suspectes qui s’y trouvent.

Pour ce qui est de la sécurité au sein des stades, le chef de la sûreté de la wilaya d’Alger a rappelé qu’il n’a jamais été question d’un retrait définitif ou total de la police. « Auparavant, il y a avait une présence très intense (de la police). Avec les partenaires, il était question de la prise en charge de l’intérieur des stades par les ‘’stadiers’’. Deux rencontres se sont déroulées. Les concernés n’étaient pas prêts, il y a eu le fait accompli », explique-t-il.

Au sujet de la mendicité, le premier responsable de la police dans la capitale a évoqué une opération « d’envergure menée vendredi dernier » et au cours de laquelle 139 personnes, dont des femmes et des hommes, ont été interpellées. « Nous avons surtout ciblé les réseaux, ceux qui ramènent des bébés et des mineurs. Ils viennent de partout. Des dossiers judiciaires ont été confectionnés », précise-t-il.

Interrogé par la presse, Noureddine Berrachedi a également abordé l’affaire de la jeune fille qui a malmené un policier à Alger. Les faits se sont déroulés à Draria. « Le policier a sommé la jeune fille de s’arrêter, la jeune fille lui a dit de s’éloigner », explique-t-il. La jeune automobiliste n’a pas été sanctionnée mais « une enquête a été ouverte après la médiatisation de l’affaire », selon lui.

Source : www.tsa-algerie.com


Auteur

Abdenour O.


05 Sep 2016 à 16:34

Lu : 126 fois


Vos réactions
Patragez









PropellerAds

Dans le dossier Algérie
Affaire Rebrab : l’ambassade de France dément officiellement
En réaction à des rumeurs qui circulent selon lesquelles, l'ambassade de France en Algérie aurait intervenu auprès des autorités algériennes en faveur du patron de Cevital Issad REBRAB  l’#ambassade de #France en Algérie" dément formellement les allégations du site Maghreb Intelligence selon lesquelles elle aurait « pris attache avec le ministère des Affaires étrangères algérien pour lui demander des renseignements sur les éléments du dossier judiciaire de l’homme d’affaires #Issad #Rebrab », écrit l’ambassade dans un communiqué.« L’Ambassade de France en Algérie rappelle, une nouvelle fois, que la France respecte la souveraineté de l’Algérie et celle de son peuple ami, qu’elle ne s’ingère pas dans ses affaires intérieures et qu’elle n’a aucune volonté de le faire », conclut le communiqué.
24 Avril à 11:29
Rebrab-Kouninef: pourquoi l'amalgame?
PDG du groupe Cevital, Issad Rebrab, a été entendu hier à nouveau par la section de recherches de la brigade de gendarmerie de Bab J’did, à Alger, avant d’être conduit dans l’après-midi, dans une opération de tapage médiatique spectaculaire, dans un fourgon cellulaire au tribunal de Sidi M’hamed pour comparaître devant le procureur de la République.Aucune information n’a filtré sur la teneur de cette affaire qui défraie depuis la chronique. Mais si la justice n’a pour l’instant soufflé mot sur ce qui peut être reproché à l’homme d’affaires, les médias publics n’ont cessé durant toute la journée de donner les motifs de son audition sans «sourcer» leurs informations, à commencer par l’EPTV qui reprenait une dépêche de l’agence de presse officielle, l’APS, qui elle aussi n’avait adossé ses informations à aucune source, comme elle avait l’habitude de le faire.Ainsi ils affirmaient qu’Issad Rebrab a été entendu dans «le cadre d’une enquête anticorruption». Selon ces médias publics, il «devra répondre des chefs d’accusation de ‘‘fausse déclaration relative aux transferts illicites de capitaux de et vers l’étranger’’, ‘‘surfacturation d’équipements importés’’ et ‘‘importation de matériels d’occasion’’ alors qu’il avait bénéficié d’avantages douaniers, fiscaux et bancaires».De quoi s’agit-il en fait ? Ces vagues «chefs d’accusation» ne renseignent pas l’opinion publique sur l’affaire. La direction de communication d’#Issad #Rebrab, qui a démenti hier dans la matinée son arrestation, a affirmé que le patron de Cevital s’est rendu lui-même à Bab J’did et a été entendu dans le cadre des blocages du projet d’#EvCon #Industry. «Nous poursuivrons l’étude de l’affaire de nos équipements retenus au port d’Alger depuis juin 2018», assurait le patron de Cevital dans une déclaration partagée sur les réseaux sociaux, Twitter et Facebook.S’agit-il du cas des deux presses de type DL1300A5 qui sont bloquées à Alger, depuis plusieurs mois ? Issad Rebrab, qui a déjà communiqué sur le sujet, avait déclaré que l’opération s’était faite dans les règles et accusait même ce qu’il appelait «la main invisible» d’empêcher la réalisation de ses projets en Algérie.Comme pour les équipements d’EvCon Industry bloqués au port sec de Boudouaou, où la justice avait fait deux contre-expertises favorables au groupe Cevital, avant qu’elle ne décide de s’appuyer sur la première qui a été très contestée, le PDG du groupe Cevital s’est également défendu des «soupçons» soulevés à l’époque par les services des Douanes. Il était, disait-il, près à fournir tous les documents attestant de la qualité des équipements qu’il avait importés.Si «les chefs d’accusation» portent sur ce dossier, pourquoi alors la justice n’avait-elle pas fonctionné à cette époque-là ? Quel objectif veut-on atteindre en coïncidant la convocation du PDG du groupe Cevital, premier exportateur après le groupe Sonatrach, avec l’arrestation des frères Kouninef ? Le tapage médiatique qui a entouré hier la convocation d’Issad Rebrab et l’épais brouillard qui la couvre peuvent donner lieu à mille et une lectures.Le patron du groupe Cevital, qui ne manquait pas de se plaindre du blocage de ses projets à Béjaïa et à Alger, se retrouve subitement dans une tempête judiciaire, alors qu’il est l’un des rares hommes d’affaires à ne pas avoir figuré sur la liste de ceux qui ont été frappés par une interdiction de sortie du territoire national (ISTN) !Beaucoup de questions se posent sur cette «histoire» dont l’opinion publique ne connaît ni les tenants ni les aboutissants. Même l’affaire Samha, dont la presse avait fait l’écho il y a quelques mois, n’était pas à même de conduire le patron de Cevital à cette situation.Des sources douanières, citées à l’époque par certains journaux, lui réclamaient tout au plus une amende pour avoir, disaient-ils, «revendu en l’état les équipements épargnés par l’incendie qui avait ravagé son usine Samha (Sumsung) de Sétif».Ces collaborateurs affirment que le patron de Cevital veillait au grain pour être en règle dans la réalisation de ses projets, parce qu’il se savait dans le collimateur du régime, qui ne lui aurait pardonné aucun écart.L’opinion attend certainement de la transparence dans le traitement de ces affaires.
23 Avril à 23:12
Issad Rebrab incarcéré : l’économie algérienne victime d’un jeu de massacre du pouvoir
La nouvelle est tombée en pleine nuit. Ce qu’on pressentait et qu’on avait redouté pendant toute la journée d’hier s’est confirmé finalement en provoquant la surprise et la consternation.l’#incarcération, qui semble une mesure extrême, de #Rebrab porte atteinte à une des réussites économiques algériennes les plus exemplaires des dernières décennies.Le premier employeur privé, premier exportateur hors hydrocarbures, premier investisseur privé et premier contribuable privé du pays, le groupe Cevital est l’incarnation la plus vivante de l’espoir de voir l’entreprise algérienne s’émanciper de la commande publique et réussir la diversification de l’économie nationale hors des entiers battus des hydrocarbures et de leurs dérivés.Le résultat en termes d’image internationale de notre pays et de son économie sera également catastrophique. Justiciable comme les autres, Issad Rebrab, a été reçu au cours des dernières années par de nombreux chefs d’État et de très nombreux responsables économiques internationaux.Son arrestation va semer la consternation et installer encore un peu plus la réputation d’un pays instable et soumis aux caprices de dirigeants indifférents aux règles de droit et uniquement soucieux de préserver et consolider un pouvoir sans partage. S’attaquer de cette façon à des opérateurs économiques aura un coût politique et économique très lourd pour le pays.
23 Avril à 22:23
Issad Rebrab sous mandat de dépôt
Après avoir été auditionné par la section de recherches dans le cadre de la poursuite des  « enquêtes préliminaires à l’encontre de plusieurs hommes d’affaires dont certains interdits de sortie du territoire national » pour  leur implication dans des affaires de corruption, #Issad #Rebrab a été Interpellé tôt dans la journée par des éléments de la Gendarmerie nationale.Selon l'gance officielle APS,  le patron du premier groupe privé algérien a comparu lundi après-midi devant le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed pour être auditionné dans le cadre d’une enquête anti-corruption. Il est poursuivi pour les chefs d’accusation de « fausse déclaration relative aux transferts illicites de capitaux vers l’étranger, surfacturation d’équipements importés et importation de matériels d’occasion alors qu’il avait bénéficié d’avantages douaniers, fiscaux et bancaires ».Le patron de #Cevital a été placé dans la nuit de lundi à mardi sous mandat de dépôt par le procureur de la République du tribunal de Sidi M’hamed à Alger, a-t-on appris de source proche du groupe Cevital.A LIRE AUSSI: le groupe Cevital dément l'information sur l'arrestation d'Issad Rebrab 
23 Avril à 10:57
Bensalah procède à un mouvement des walis
L'annonce est fait dans le journal de 20 heure de la télévision nationale ENTV, dans un rapport remis à  l'instant même où la présentatrice présentait les infos. Le chef de l'État, #Bensalah a procédé à un mouvement partiel des walis et walis délégués conformément à l'article 92 de la constitution, dira-t-elle.Le mouvement se présente comme suit:- Abdelkhalek Soyouda (ex-wali de Bata) Wali d'Alger après la mise en fin de fonction d'Abdelkader Zoukh- Bouzekza Lounes  Wali de Batna- Yahyaten Yahia Wali de Boumerdes - Abdelkader Bradaï Wali de Leghouat - Belkateb Mohammed Wali de Satif- Harhouche Ben Araar Wali de Taref
22 Avril à 20:49
Les frères Kouninef arrêtés
Les frères Kouninef, Redha, Tarek et Abdelkader et Karim ont été arrêtés sont soupçonnés, de trafic d'influence sur des fonctionnaires des l'Etat, étant proche du cercle présidentiel du temps de #Bouteflika. Ils sont également acusés d’avoir conclu des contrats publiques avec des institutions étatiques sans, pour autant, honorer les engagements contractuels. Les frères #Kouninef seront présentés devant le procureur de la République près la Cour d’Alger, dès la fin de l’instruction.Pour rappel, les trois frères font partie des personnalités interdites de quitter le territoire national dans cadre de l'enquête préliminaires ouvertes près du Parquet d'Alger pour corruption et transfert illicite de capitaux à l'étranger.A LIRE AUSSI : Dix hommes d'affaires interdits de sortie du territoire national  
22 Avril à 16:06

Ailleurs sur le web

Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine