Hadj 2016 : les pèlerins algériens à l’ère des nouvelles technologies | actu-algerie.com: Information et Actualité





Hadj 2016 : les pèlerins algériens à l’ère des nouvelles technologies

Actualité - Hadj

Lors du Hadj 2015, plus de 2 millions de fidèles se sont pressés vers les Lieux Saints de la Mecque et sa région. Cet afflux annuel n’est pas sans présenter un risque sanitaire important. Afin de faire face aux problèmes que peuvent rencontrer les pèlerins, un neurochirurgien algérien a eu une brillante idée.

Le bracelet « Bissalama »

Le docteur Abdeldjellil Boudemagh et l’équipe du cabinet SwissMedCall qu’il dirige, ont créé un bracelet muni d’un bouton SOS, permettant à la personne qui le porte de pouvoir être géolocalisée ainsi que de communiquer avec un médecin assermenté.

Hadj 2016 : les pèlerins algériens à l’ère des nouvelles technologies

Ce dispositif médical inédit combine, « téléphone, GPS et dossier médical ». À aucun moment le pèlerin n’est obligé de le quitter, pas même lorsqu’il doit faire ses ablutions puisque le dispositif résiste à l’eau.

Black arabic man praying

Cette nouvelle technologique prévient ainsi les risques de perte et permet une meilleure prise en charge du patient par le médecin qui aura accès à son dossier médical numérisé.

« L’idée, c’est d’offrir un service qui va avec ce dispositif de santé donc nous mettons aussi en place un centre d’appel. Par exemple, si un patient a une douleur thoracique, il pourra activer le SOS, l’ambulance saura exactement où il se trouve grâce à la géolocalisation et l’urgentiste aura le dossier médical avec lui. Cela permet de gagner du temps en agissant en amont », détaille le Dr Abdeldjellil Boudemagh.

« Il ne faut plus que l’on ait des pèlerinages où les gens partent et reviennent dans un état catastrophique. Il faut le faire dans de bonnes conditions », estime le neurochirurgien désormais installé en Suisse après avoir exercé plusieurs années à l’hôpital King Fahad à Djeddah, en Arabie Saoudite. « Durant le Hadj, j’étais responsable de tout ce qui touchait à la traumatologie. La barrière de la langue et l’accessibilité au dossier médical sont les plus gros problèmes qui se posaient pour les pèlerins, quelle que soit leur nationalité. Le médecin et le patient sont souvent démunis. Donc, nous avons mis en place un système qui permet de traduire le dossier médical en cinq langues ».

Des médecins algériens déployés sur place

Afin que le malade puisse facilement communiquer dans sa langue natale, le cabinet envisage de déployer une équipe de médecins pouvant communiquer en dialecte algérien et en tamazight.

« Nous allons recruter 5 à 6 Algériens qui seront en poste à Djeddah et nous aurons dans l’équipe Bissalama au moins trois d’entre eux qui comprennent et parlent le tamazight ».

Pour bénéficier de ce dispositif, qui s’affiche à 80 euros, le pèlerin devra le commander via une agence de voyage, agréée par SwissMedCall. « La personne s’engage par une inscription et à ce moment-là, le pèlerin devra remplir un document et fournir un dossier médical qui nous sera transmis ». La personne reçoit et paie son bracelet en Arabie Saoudite puisque le dispositif fonctionnera avec une carte Sim locale. « Lorsque le patient appuiera sur le bouton SOS, le logiciel spécialement développé, permettra au médecin qui reçoit l’appel de disposer instantanément des données du patient ».

Plusieurs pays intéressés

L’Iran, le Maroc et la Turquie, où le potentiel est de « 74 000 hadjis », ont déjà fait part de leur intérêt pour ce produit en prévision du Hadj 2016. En Algérie, des tests concluants ont été menés et le ministère des Affaires religieuses a été informé dès l’an passé de la disponibilité du dispositif. « Je leur avais proposé le bracelet mais leur réactivité n’as pas été à la hauteur », fait savoir le Dr Boudemagh.

« Pour 2016, j‘ai pris la décision de présenter la montre-bracelet directement au pèlerin en proposant un prix démocratique qui respecte le budget moyen du hadji ».

Ce dispositif, créé en 2015, n’a pas un but « commercial », souligne le Dr Boudemagh. Il s’inscrit plutôt dans le cadre de recherche se basant sur la volonté de développer la « médecine numérique en Algérie ».

Pour ses recherches, l’équipe de SwissMedCall a d’ailleurs été sélectionnée dans le cadre du concours « Health Monaco » qui se tiendra dès le 31 mai dans le Sud de la France.

Source TSA


Auteur

Nordine.B

Propriétaire du site www.actu-algerie.com

16 Mai 2016 à 11:09

Lu : 103 fois


Vos réactions
Patragez









PropellerAds


Ailleurs sur le web

Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine