Dossier Algérie Libye | actu-algerie.com: Information et Actualité





dossier Algérie Libye




La Libye “dégrade” les nappes d’eau souterraines du Sahara (Fouad Chehat, expert)

Actualité - Algérie Libye - 12 Avril 2016 à 10:34

La Libye utilise des “méthodes non économes” dans l’exploitation de cette nappe, a affirmé dimanche à la radio le directeur général de l’Institut national de recherche agronomique, M. Fouad Chehat. Fouad Chehat, directeur général de l’Institut national de recherche agronomique (#INRA), a accusé dimanche la Libye de provoquer une détérioration de la nappe albienne, en procédant à un pompage qui ne respecte pas les règles fixées conjointement par les pays riverains. Intervenant dans la matinée au cours d’une émission de radio, M. Chehat a affirmé que la #Libye utilise des “méthodes non économes” dans l’exploitation de cette #nappe. La Tunisie exploite “un peu” la nappe, “la Libye beaucoup”, a-t-il dit. La partie libyenne “a dégradé les réserves existantes, en utilisant méthodes non économes”, a-t-il déclaré. Il a appelé à être “prudent” dans l’exploitation de cette nappe, en utilisant “rationnellement” les réserves disponibles. Il a plaidé pour “une exploitation intelligente de ces réserves, non renouvelables”. Pour lui, il faut “mesurer ce qu’on fait, améliorer très nettement la gestion de l’eau, avec des systèmes économes”. La nappe #phréatique, qui couvre une partie du #Sahara algérien, pour s’étendre jusqu’en Tunisie et en Libye, est exploitée selon des accords tripartites fixant les quotas de chaque pays. Polémique M. Chehat a également contesté les estimations concernant cette nappe. Alors que certaines études font état de réserves dépassant 40.000 milliards de mètre cube, pouvant être exploités sur cinq mille ans, M. Chehat a affirmé que ces calculs ne sont pas suffisamment étayés. “Je ne suis pas du tout d’accord avec cette idée”, a-t-il dit, se demandant “sur quelle base” s’appuient ceux qui donnent ces chiffres. “Sur quelles études hydrogéologiques” s’appuient-il, a-t-il martelé, ajoutant que les études menées jusque-là sont “insuffisantes”. Cela n’empêche pas d’aller à “une utilisation de manière plus importante des nappes phréatiques”. Sur d’autres chiffres, M. Chehat s’est par contre montré plus indulgent. Il a ainsi affirmé que l’#Algérie est passée de 50.000 hectares irrigués “il y a une dizaine d’années” à 1.15 millions d’hectares. Pour lui, elle doit aller “vers l’objectif fixé”, qui est d’arriver à deux millions d’hectares irrigués « dans les cinq prochaines années ». C’est la condition première pour maîtriser la balance agricole. L’augmentation de la production doit, en effet, se faire par une amélioration de la productivité, « non en surfaces » par la conquête de nouvelles terres. « On peut gagner 600.000, voir un million d’hectares », mais c’est une limite, a-t-il estimé. Optimisme pour l’année 2016 Par contre, il est possible de développer “une agriculture durable dans le sud”. Mais il faudrait “développer une agriculture moderne, intensive”. Il “n’est pas question d’une seule culture” par an, ou “de développer le blé seul. Il faut avoir une rotation des cultures, avec au moins deux cultures sur une même parcelle”. Cela passe également par “une modernisation des pratiques et des techniques” et “une amélioration des variétés et des races” animales. Au sujet de la saison actuelle, marquée par une absence presque totale de pluies jusqu’à fin février, puis par des pluies marquées depuis début mars, M. Chehat s’est déclaré optimiste. Il a affirmé que les pluies de mars-avril peuvent sauver la saison agricole, particulièrement si de nouvelles pluies sont enregistrées en avril-mai. Il s’est déclaré “raisonnablement optimiste” pour la situation dans l’ouest du pays, alors que dans l’est, la situation serait encore meilleure. “L’année peut être sauvée. Globalement, ce sera une année au moins moyenne”, a-t-il dit. Source HUFFPOSTE ALGÉRIE

Ailleurs sur le web

Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine