Dossier Canada | actu-algerie.com: Information et Actualité





dossier Canada




Le Canada adopte une loi contre l’islamophobie

International - Canada - 25 Mar 2017 à 23:41

Le Canada a adopté un projet de loi condamnant l’islamophobie. La motion M-103 condamnant l’islamophobie a été votée, jeudi 23 mars, par la Chambre des communes (parlement canadien), selon plusieurs médias canadiens. Un débat et une polémique Déposé fin 2016 par la députée libérale, Iqra Khalid, ce texte a suscité un vif débat sur la scène politique canadienne, notamment entre les libéraux au pouvoir et l’opposition conservatrice. Le projet de loi en question appelle le gouvernement à « reconnaître qu’il faille endiguer le climat de haine et de peur qui s’installe dans la population » et « condamner l’#islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémique », selon Radio #Canada. Début mars, des manifestations, auxquelles ont participé des mouvements d’extrême droite tels que La Meute, Alliance Storm et Pegida, ont été organisées dans plusieurs villes canadiennes pour dénoncer cette mesure. Pour ses détracteurs, la motion M-103 pourrait inclure « toute forme de critique contre la religion musulmane ». Selon eux, il n’y a aucun « climat de peur et de haine au Canada ». « Écoutez, lorsqu’il est question d’islamophobie, c’est très difficile à définir exactement, et ça peut porter atteinte, à un certain degré, à la liberté de parole », a dénoncé le député conservateur, Gérard Deltell, cité par le Huffington Post. Une victoire pour la communauté musulmane De son côté, l’initiatrice de cette motion, la députée Iqra Khalid a exprimé sa satisfaction après l’adoption de son texte. « M-103 ne donne pas de privilèges à une religion ou à une communauté aux dépens des autres. M-103 ne restreint pas la liberté d’expression. La motion n’est pas juridiquement contraignante », a déclaré Mme Khalid, citée par Radio Canada. Selon le même média, la députée de l’Ontario a reçu « 50.000 messages haineux, islamophobes, racistes et misogynes » après la déposition de son projet de loi. Depuis, sa sécurité a été renforcée. En février, la communauté musulmane du Canada a été visée par trois actes dont un attentat « terroriste » contre une mosquée dans la ville de Québec. Cet attentat a fait 8 morts et plusieurs blessés. Source www.tsa-algerie.com
Un sympathisant de Daech abattu alors qu’il s’apprêtait à faire exploser une bombe
Le terroriste présumé, âgé de 24 ans, avait pour objectif de commettre un attentat dans un lieu très fréquenté. Le drame a été évité de peu. La police fédérale canadienne a signalé avoir abattu, mercredi, un sympathisant de Daech qui s’apprêtait à actionner un engin explosif dans l’Ontario. Le suspect, un jeune canadien de 24 ans, avait été interpellé l’année passée pour avoir affiché sur les réseaux sociaux ses sympathies envers l’organisation terroriste, rappelle l’AFP. Selon les médias locaux, il avait ensuite été libéré en février et placé sous contrôle judiciaire. La gendarmerie royale du Canada affirme : “Un suspect a été identifié et les mesures appropriées ont été prises afin de s’assurer qu’il n’y ait aucun danger pour la sécurité publique”. Un peu plus tôt, la police avait expliqué avoir reçu une “information crédible indiquant une menace terroriste potentielle”. Un premier engin déclenché Selon les premiers éléments, A.D, originaire de Winnipeg, aurait tout d’abord enclenché un premier engin explosif qui l’aurait blessé ainsi qu’une autre personne. Selon CBC, il s’apprêtait à actionner un second dispositif avant d’être abattu par la police, intervenue avec une unité de l’armée. La scène s’est déroulée dans la petite localité de Strathroy que l’homme n’était pas en droit de quitter. La chaîne CTV News a notamment affirmé, en s’appuyant sur un document confidentiel, que le jeune homme avait pour objectif un endroit très fréquenté, comme un centre commercial ou encore un aéroport. Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique, a indiqué après l’intervention de la police avoir “discuté de la situation avec le Premier ministre Justin Trudeau afin de confirmer que la sécurité publique a été protégée adéquatement et qu’elle le demeure”. Source : yahoo
11 Aoû 2016 à 14:16
Canada: Fort McMurray sauvée des flammes à 90%, ses habitants maintenus à distance
La ville canadienne de Fort McMurray a été quasi entièrement sauvée des flammes grâce aux pompiers qui luttent depuis une semaine contre de gigantesques feux de forêt dans la région, mais ses habitants, évacués, n'y reviendront pas avant une quinzaine de jours. La Première ministre de la province de l'Alberta (ouest du Canada), Rachel Notley, a qualifié lundi de véritable “miracle” le fait d'avoir “pu sortir la population entière”, sans aucune victime, en seulement quelques heures. Au total, près de 100.000 personnes ont été évacuées la semaine dernière de Fort McMurray et des bourgades alentours, alors que les feux ont dévasté des milliers d'hectares et plus de 2.000 maisons dans les banlieues résidentielles de la ville. Grâce à une réponse rapide des pompiers face à des feux incontrôlés dans les forêts qui entourent la ville pétrolière, “il apparaît que 90% de la ville de Fort McMurray est sauvée”, a-t-elle assuré. “La ville a été encerclée par un océan de feu il y a seulement quelques jours, mais Fort McMurray et ses environs ont été sauvés et seront reconstruits”, a assuré Mme Notley. Après une tournée d'évaluation des dommages, le constat est néanmoins contrasté avec les quartiers de Beacon Hill et de Waterways pratiquement ravagés en totalité à l'ouest de Fort McMurray. Les pompiers ont lutté pendant 12 heures contre les flammes. “Si le feu avait finalement réussi à atteindre le centre-ville, nous aurions perdu toute la ville”, a estimé le chef des pompiers de Fort McMurray. Les incendies ont continué lundi d'avancer à l'est mais avec moins de force. Plus de 200.000 hectares de forêts ont maintenant été détruits, soit 4.000 km2 au cours des dernières 24 heures, a indiqué Chad Morrisson, directeur du service d'incendie de l'Alberta. “Nous espérons des températures plus fraîches pour les deux prochains jours pour nous aider” à contenir les différents foyers, avec maintenant 700 pompiers sur la zone, 27 avions bombardiers d'eau et 20 hélicoptères, a-t-il ajouté. - ‘Parfois ils craquent’ - Après les évacuations et la maîtrise des feux dans la ville, où des décombres continuent de fumer, une deuxième phase a été amorcée lundi pour remettre en état les infrastructures vitales. Rachel Notley a une nouvelle fois demandé aux habitants la plus grande patience. Des pans entiers de la ville n'ont ni eau, ni électricité ou gaz. Il faut aussi remettre en état les services municipaux, les écoles, l'hôpital et les cliniques. “Dans deux semaines nous aurons une meilleure idée du moment où les résidents” pourront commencer à rentrer chez eux, a estimé Darby Allen, chef des pompiers de Fort McMurray. Pour les habitants évacués depuis bientôt une semaine, la vie s'organise dans les 11 centres d'hébergement de la province, des résidences universitaires vacantes avec les congés d'été, des campings ou même des caravanes sur des parkings, et ce à des centaines de kilomètres de Fort McMurray. Mais avec la fatigue et l'inquiétude face à l'avenir, la colère gronde dans ces centres où la promiscuité alimentent les tensions. Parmi les 100.000 personnes évacuées figurent des milliers de travailleurs de l'industrie pétrolière, poumon économique de la province et moteur de l'économie canadienne avant la dégringolade du prix de l'or noir il y a deux ans. L'ensemble des compagnies pétrolières du bassin des sables bitumineux ont suspendu ou considérablement réduit leurs opérations, évacuant le plus souvent leurs employés à l'approche des flammes de leurs installations. La baisse de production représenterait entre 1 et 1,5 million de barils de pétrole par jour, selon les experts, alors que la production de ce bassin atteignait environ 2,5 millions de barils avant les feux. Cela représente environ le tiers de la production canadienne, selon les analystes. Les sinistrés vont recevoir les premières aides d'ici mercredi, fixées à 1.250 dollars canadiens (850 euros) par adulte et 500 dollars canadiens par personne à charge, pour un coût de 100 millions de dollars canadiens assumé par le budget provincial. Les dons des Canadiens à la Croix rouge ont dépassé les 50 millions de dollars, un montant qui sera doublé par le gouvernement fédéral, a promis le Premier ministre Justin Trudeau. Les compagnies d'assurance ont également débloqué des fonds et devront couvrir, avec l'Etat, les coûts des dégâts de ces incendies, une facture estimée à près de neuf milliards de dollars. “Nous allons soutenir et investir dans la reconstruction de Fort McMurray par toute une gamme de moyens dans les prochains jours, semaines, mois et oui des années”, a affirmé M. Trudeau. Source : yahoo
10 Mai 2016 à 16:49

Ailleurs sur le web

Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine