Dossier Djezzy | actu-algerie.com: Information et Actualité





dossier Djezzy




Djezzy s’explique sur les récentes perturbations sur son réseau

Actualité - Djezzy - 25 Nov 2016 à 21:43

Les abonnés de Djezzy ont sans doute constaté des perturbations sur le réseau de l’opérateur. Des coupures de communications, des difficultés à joindre d’autres abonnés Djezzy, des appels qui n’aboutissent pas, ou des baissent de débit Internet de la 3G. Selon Meriem Belkadi, Technology Performance Management Director chez Djezzy, ces perturbations enregistrées par les cadres techniques de l’opérateur et signalées par de nombreux abonnés, “sont dues à la modernisation que nous sommes entrain de mettre en place » pour « donner un réseau plus robuste et plus flexible”. “Il y a eu, en effet, quelques perturbations qui ont affecté notre réseau ces derniers jours et nous avons été saisis par beaucoup de nos abonnés. En fait, les dérangements ne sont pas dus à un quelconque dysfonctionnement du réseau. Il s’agit d’une étape normale dans la modernisation des équipements sur laquelle nous sommes en train de travailler depuis déjà quelques années. Adapter les équipements 2G (GSM, ndlr), poursuivre le déploiement de la #3G, qui sera achevé le 7 décembre prochain sur les 48 wilayas (il reste encore 7 wilayas à couvrir), et lancer la 4G dans de nouvelles wilayas à partir de cette semaine, toutes ces opérations sont réalisées en parallèle et ont pour unique objectif de continuer à offrir le meilleure service avec une haute qualité de réseau pour nos clients”, affirme notre interlocutrice. Meriem Belkadi assure que ces perturbations “sont momentanées”. Elle rappelle que l’opérateur a connu la même situation “au moment du lancement de la 3G”. “Car ce sont de nouveaux équipements et une nouvelle technologie que nous introduisons. Cela crée quelques désagréments qui sont pris en charge au fur et à mesure que nous poursuivons le déploiement de la 4G”. “Installer de nouveaux équipements, élargir le nombre de sites, ça crée ce genre de désagréments qui sont pris en charge dès qu’ils sont signalés par les abonnés au “Service Clientèle Particulier” (777)”, ajoute-t-elle. Selon notre interlocutrice, ces perturbations sont enregistrées dans les wilayas « où la #4G est en cours de déploiement » et dans celles qui vont être ouvertes à la 3G. “Ajoutez à cela les travaux de modernisation sur notre réseau 2G” avec l’installation de BTS nouvelles génération, dit-elle. A la question de savoir comment interviennent les techniciens et ingénieurs de #Djezzy pour régler les problèmes signalés, Meriem Belkadi, répond : “Ça dépend de la nature du problème. Certains sont gérables à distance (à partir d’une plateforme logicielle, ndlr), d’autres nécessitent un déplacement sur site”. 50% de couverture à Alger au lancement de la 4G “En fait, explique la Directrice Technology Performance Management de Djezzy, le contrôle et les améliorations sur le réseau sont permanents”. “Nous savons à l’avance lorsqu’une BTS est saturée (de part la demande voix et/ou data enregistrée sur la station en question, ndlr), et nous procédons à des extensions au sein d’un même site ou au lancement de l’installation d’un nouveau site, lorsque cela s’avère nécessaire. On fait l’extension dans deux cas : pour améliorer la qualité du réseau et lorsqu’il y a congestion (forte demande data, ndlr)”, ajoute notre interlocutrice. Meriem Belkadi, qui gère un “staff de 40 personnes dédié au contrôle de la qualité de service du réseau de Djezzy”, explique que la modernisation en cours (passage à la 4G) “apportera une meilleurs expérience” de l’Internet mobile. “Le processus avance à grands pas. Nous avons installé un plus grand nombre de sites de télécommunications comparativement à la concurrence, et ce afin de garantir une plus importante couverture de la population conformément aux engagements pris dans le cahier des charges de la licence 4G. Le taux de couverture à Constantine, Djelfa et Sétif par exemple, dépasse les 20%. Nous nous sommes engagés à couvrir 20 wilayas avant la fin 2016 avec un taux de couverture de 20%. A Alger, que nous allons ouvrir à la 4G cette semaine (l’entretien à eu lieu dimanche dernier, ndlr), nous sommes déjà à plus de 50% de couverture, dans pratiquement toutes les communes de la capitale”. Comment évolue la demande data de la 4G comparativement à la 3G ? “Elle évolue déjà très rapidement dans les trois wilayas où notre 4G est déjà commercialisée”, affirme Meriem Belkadi. Source m.huffpost.com
DJEZZY RÉAFFIRME SON LEADERSHIP DANS LA TÉLÉPHONIE MOBILE EN ALGÉRIE Acheter de la data permet des appels gratuits
Il s’agit pour l’opérateur d’instaurer un nouveau mode de consommation en simplifiant les offres et de démocratiser l’accès à Internet. “Le client au cœur de toutes les préoccupations n’est pas un vain mot” semble confirmer l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy en révélant, hier, ses dernières offres mises sur le marché à partir d’aujourd’hui même. Lors de la présentation tenue, hier, à l’hôtel Hilton, on retiendra “la gratuité des appels” avancée comme argument irréfutable pour présenter le nouveau #Djezzy. “Djezzy est de retour et c’est grâce aux clients que nous allons gagner la bataille”, a scandé Vincenzo Nesci, président exécutif de Djezzy qui, lors de son intervention inaugurale, a insisté sur la nouvelle vision basée sur le principe de la digitalisation. Cela suppose une adaptation que Djezzy voudrait “radicale”. Il explique : “Nous avons annoncé la 4G au prix de la #3G. Cela est un acquis. Mais il y a mieux ; les nouvelles offres sont valables pour l’ensemble des profils 2G, 3G et #4G marquant encore une fois la volonté de Djezzy d’axer toute son énergie au service de ses clients actuels et futurs.” Et de poursuivre : “Nous avons interagi avec des milliers, voire des millions d’abonnés, pour identifier leurs besoins et nous y adapter.” À ce titre, il est question pour Djezzy d’adopter un nouveau mode de consommation à même de démocratiser l’accès à Internet et aux appels gratuits illimités avec la garantie de communiquer sur le meilleur réseau. Il s’agit aussi pour Djezzy de se concentrer sur la 4G tout en finalisant le déploiement complet de la 3G d’ici à décembre prochain. “Nous avons commencé par Constantine, Sétif et Djelfa et nous allons ouvrir le réseau dans d’autres wilayas dans les prochaines semaines. Nous sommes prêts à couvrir 20 wilayas d’ici à la fin de l’année et nous n’attendons que le feu vert de l’ARPT.” Sur ce chapitre, le patron de Djezzy est clair : “Plus vite nous serons autorisés à nous déployer et plus saine sera la concurrence pour une pleine satisfaction des clients.” À la question de savoir quel est l’impact sur Djezzy de ne plus être considéré comme opérateur dominant, Vincenzo Nesci explique : “Cela nous permet plus d’agilité et de simplicité supérieure quant à l’approbation de nos offres par l’ARPT, et d’agir sur un plan d’égalité avec les autres. Maintenant, nous sommes en train de renouveler le catalogue d’interconnexion 2016-2017 et c’est là qu’on verra l’impact de la non-dominance sur les tarifs d’interconnexion qui, j’espère, seront calculés en tenant compte de cette réalité en plus de nos efforts en termes d’investissements et pour lesquels le groupe a dégagé 1 milliard de dollars.” Offres “#Liberty” et “#Millenium” en un seul menu : élimination de la facture Djezzy signe son retour avec des offres qui resteront longtemps gravées dans les esprits. Le mot “gratuité” ne peut, en effet, laisser indifférent aucun consommateur algérien. Pour les clients de Djezzy, cela signifie le retour de Djezzy Carte et son tarif de 4,99 DA valable pour tous les usages et valable avec des appels de 30 secondes vers tous les réseaux. Il en est de même pour l’envoi d’un SMS, et pour 1Mo d’Internet mais pas seulement. Djezzy adopte le triptyque “simplicité, gratuité et sans engagement” en procédant à l’élimination de la facture, la démocratisation de l’accès à Internet et la gratuité des appels. L’opérateur propose une offre journalière baptisée “Liberty” qui suppose le choix entre trois paliers. Le premier dont les frais de souscription sont fixés à 50 DA, offre 50 minutes d’appels gratuits et de SMS en illimité vers le réseau Djezzy, 5 minutes gratuites vers tous les réseaux et 10 MO d’Internet. Le deuxième pour 100 DA, avec une gratuité des appels et des SMS en illimité de Djezzy à Djezzy, 10 minutes vers les autres réseaux, et 50 MO de data. Le dernier est à 150 DA à travers lequel l’abonné bénéficie d’appels et de SMS en illimité sur le réseau Djezzy, de 20 minutes d’appels vers les autres réseaux et de 200 MO de data. Ensuite, il y a l’option valable un mois, à savoir la Millenium qui signe son retour et des frais de souscription revus à la baisse et les avantages à la hausse. Source www.liberte-algerie.com
21 Oct 2016 à 13:19
Djezzy reçoit la première tranche du financement du Service Universel
COMMUNIQUÉ DE PRESSE #Djezzy a le plaisir d’annoncer avoir reçu la première tranche des fonds qui seront consacrés au déploiement du Service Universel de Télécommunications (#SUT), lors d’une cérémonie organisée ce dimanche 29 Mai au siège de l’#ARPT. Le SUT consiste à fournir des prestations de téléphonie et d’accès à internet à 512 Kbps dans des localités peu peuplées réparties sur plusieurs wilayas du Nord et du Sud du pays. Sur les 37 localités qui lui ont été attribuées, Djezzy assure d’ores et déjà la couverture de 9 localités situées dans les wilayas de Bordj Bou Arreridj et de Tizi Ouzou. Il s’agit entre autre des localités de Ighraiene, Tala Toulmout, Tifilkout, Tizit, Maamar, Lainseur, Ighil N'Ait Chila, Ouled Kacem et Ouled Ham. Concernant les 28 localités restantes, Djezzy a finalisé les études techniques requises et a déjà commencé la construction de certains sites. En tant qu’entreprise citoyenne, Djezzy réaffirme sa détermination à assurer le plus rapidement possible la couverture de l’ensemble des localités qui lui ont été confiées dans le cadre du Service Universel, accompagnant ainsi le Gouvernement dans sa stratégie de désenclavement et de réduction de la fracture numérique. Source : liberte-algerie
31 Mai 2016 à 09:59
Djezzy publie ses résultats financiers : le déclin s’accélère, les investissements en forte baisse
Le groupe russe Vimpelcom (VIP), maison mère de l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy, a publié, ce jeudi 12 mai, ses résultats pour le premier trimestre de 2016. Pour l’Algérie, les chiffres reflètent une poursuite du déclin de l’opérateur Djezzy. Chiffre d’affaires et bénéfice en baisse Le chiffre d’affaires de Djezzy est en baisse sensible de 14% au premier trimestre 2016, par rapport à la même période de 2015, selon les chiffres de Vimpelcom. Il passe ainsi de 320 millions de dollars à 276 millions. Au trimestre dernier (fin 2015), le chiffre d’affaires s’élevait à 292 millions de dollars. Ainsi, le déclin se confirme. À titre de comparaison, au premier trimestre 2012, l’opérateur réalisait 457,08 millions de dollars de chiffre d’affaires. C’est presque le double de ce qu’il a réalisé au premier trimestre de cette année. En termes de bénéfices, les chiffres reflètent également une baisse des résultats. L’Ebitda (résultat avant impôt, amortissements…) passe de 169 millions à 158 millions de dollars entre 2015 et 2016, soit une baisse de 6%, indique le document de Vimpelcom. VIP estime, dans son communiqué, avoir été affecté négativement par la baisse de certaines monnaies dans les pays où l’entreprise est présente. C’est le cas de l’Algérie, où le dinar a baissé de 15%, selon Vimpelcom. Effondrement de l’investissement Plus surprenant, les investissements (Capex) de Djezzy sont en forte baisse : de 4,2 milliards de dinars en 2015, les investissements ont atteint 2,9 milliards DA au 1er trimestre de cette année, indique VIP, soit une chute de 31%. Cette baisse fait suite à la baisse de 38% déjà enregistrée au trimestre dernier. Une réduction de l’investissement assez paradoxale. En effet, Djezzy accuse, de son propre aveu, du retard dans le déploiement de la 3G et le processus de lancement de la 4G est prévu pour la fin de l’année en cours, rappelle le communiqué. Par ailleurs, la branche données (internet) semble être la seule satisfaction. Le nombre d’abonnés internet a augmenté de 134%, pour atteindre 4,3 millions de personnes, avec une hausse de 42% du volume de données consommées, indique le communiqué. Cela dit, le nombre global d’abonnés de Djezzy est toujours en baisse. Il recule de 2% en glissement annuel à 16,7 millions d’utilisateurs, selon la même source. Par rapport au trimestre dernier, #Djezzy perd tout de même 300 000 abonnés. Source TSA
12 Mai 2016 à 15:53
La maison-mère de Djezzy se plaint d’un traitement inéquitable en Algérie
Dans un contexte de contreperformances économiques et financières, la maison-mère russe Vimpelcom de l’opérateur de téléphonie mobile algérien Djezzy estime ne pas être traitée de manière équitable par l’Autorité de régulations de la poste et des télécommunications (ARPT) en Algérie. Le groupe russe craint également l’impact de la chute des prix du pétrole et de l’inflation sur l’économie algérienne et, par conséquent, sur ses résultats. C’est ce qui ressort du rapport publié, ce jeudi 31 mars, et remis à l’Autorité de régulation boursière des États-Unis (US Securities and Exchange Commission). Cotée à Wall Street, l’entreprise de télécommunications est soumise à des règles strictes, notamment en termes de transparence et d’explication de ses résultats. #TSA vous livre les principaux enseignements du rapport. Dans le cas où de nouvelles conditions sont imposées (paiement, restrictions diverses…) Djezzy dit craindre que « notre entreprise et nos résultats d’exploitations soient endommagés ». L’inquiétude semble accrue du côté de Vimpelcom, notamment avec le lancement prévu de la #4G. Pour l’heure, Djezzy a payé un total de 64,3 millions de dollars pour ces licences en 2015, contre 85,4 millions en 2014 et 77 millions de dollars en 2013, détaille le document. Prix du pétrole, inflation et dévaluation du dinar : le cadre macroéconomique inquiète Par ailleurs, le retournement du marché pétrolier, avec l’effondrement des prix du baril, constitue également une source d’inquiétude pour la maison de l’opérateur algérien. Pour les pays dépendant aux hydrocarbures, comme la Russie, le Kazakhstan et l’#Algérie, les perspectives de retour à des croissances soutenues sont « difficiles à prédire ». De plus, « les effets récessifs, les crises de l’euro et de la dette et les bas prix du pétrole continuent à représenter des menaces macroéconomiques significatives pour notre groupe », déclare Vimpelcom. Toujours au chapitre des risques « macroéconomiques et politiques », la dépréciation du dinar a « négativement impacté notre chiffre d’affaires et notre résultat opérationnel en Algérie en 2015 », déplore la maison-mère de Djezzy. Par ailleurs, le rapport pointe également la politique de contrôle des changes de la Banque d’Algérie comme facteur négatif. Ces contrôles « peuvent limiter les capacités de Vimpelcom à convertir les monnaies locales [en devise, NDLR], à rapatrier du cash au moment opportun et à distribuer les dividendes », indique le rapport. Enfin, l’inflation, en forte hausse, tend à affecter le pouvoir d’achat des consommateurs dans les marchés de masse (dont l’Algérie fait partie) ainsi que les clients « entreprises », précise la même source. Citant les chiffres de la Banque d’Algérie, Vimpelcom rappelle que le taux d’inflation a atteint 4,4% en 2015. Des résultats toujours en baisse Le reste du rapport expose les chiffres et les résultats du groupe, toujours en baisse. À titre d’exemple, l’Ebitda du groupe est passé de 857 millions de dollars en 2014 à 684 millions en 2015, soit une baisse de 20,1%. VIP impute d’ailleurs cette chute en grande partie à la dévaluation du dinar, selon le rapport. Par ailleurs, le cashflow de l’entreprise, soit les liquidités disponibles sont également en chute libre. De 6,35 milliards de dollars en 2013, ces fonds passent à 5,28 milliards en 2014 à 2,03 milliards en 2015, selon le document. Par ailleurs, l’on remarque également une réduction progressive du nombre de salariés de Djezzy en Algérie. Entre 2013 et 2015, l’on passe de 4 040 employés à 3 669 salariés, soit près de 400 postes de moins en l’espace de 2 ans. Des prix défavorables à Djezzy L’ARPT fixe des tarifs de terminaison d’appels dits MTR (mobile termination rates) défavorables à Djezzy, affirme le rapport. Ces frais que les opérateurs facturent à leurs concurrents sont fixés à 1,1 dinar (DA) par appel pour Djezzy (0,96 DA avant 2015) tandis qu’Ooredoo et Mobilis sont à 1,8 DA et 1,9 DA, selon la même source. #Vimpelcom se plaint donc du fait que, malgré « une réduction partielle de l’asymétrie entre les opérateurs », ces tarifs avantagent les concurrents. Par ailleurs, l’ARPT a classé Djezzy comme « #opérateur dominant » du secteur des #télécommunications #mobiles, indique le rapport. À ce titre, les prix de Djezzy sont soumis à des « obligations plus strictes » et à des tests de marge avant d’être validés par l’Autorité de régulation, déplore VIP. C’est également le cas pour les offres d’Internet mobile #2G et #3G, en raison des conditions de déploiement prévues, selon la même source. Inquiétude sur le renouvellement des licences Les licences d’exploitation accordées aux opérateurs sont renouvelables et celle de #Djezzy arrive à expiration en 2016 et doit donc être soumise à approbation de l’#ARPT, indique Vimpelcom. Seulement, l’opérateur semble inquiet : « Si la licence est renouvelée, elle pourrait contenir de nouvelles obligations, y compris en termes de coût de la licence ». Source TSA
01 Avril 2016 à 14:52

Ailleurs sur le web

Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine