Dossier Dopage | actu-algerie.com: Information et Actualité





dossier Dopage




Affaire Baiteche, Mecherara : «L’USMA ne risque absolument rien»

Sport - Dopage - 14 Mai 2016 à 10:31

Depuis l’affaire Belaïli, l’USM Alger ne prend plus aucun risque quant à la santé, la forme, mais surtout l’hygiène de vie de ses joueurs. Du coup, depuis que Youcef Belaïli a été contrôlé positif à la cocaïne, des contrôles hebdomadaires sont effectués par le staff médical du club sur les joueurs. Il affirme que l’article 113 n’est pas applicable dans ce cas Des échantillons qui sont analysés et contrôlés par le club et le médecin de l’équipe. La semaine passée, le choix s’est portée sur Karim Baïteche, ce dernier, qui ne joue pas beaucoup en cette fin de saison, a refusé de s’y soumettre. «En ce moment, je ne joue pas du tout, donc je ne vois pas pourquoi est-ce que je dois faire un contrôle», a-t-il lancé d’un air énervé au médecin de l’équipe. Depuis, l’affaire Karim Baïteche fait couler beaucoup d’encre dans les différents médias algériens et cet épisode pourrait bien connaître son épilogue en cette fin de semaine, à en croire les différentes parties concernées. «Voilà pourquoi la FAF ne peut pas s’autosaisir de l’affaire» D’abord, le joueur est passé en commission de discipline hier après-midi suite à son refus de se soumettre au contrôle antidopage de son club. En fait, d’après nos informations, il s’agissait plus d’un contrôle anti-drogue. Et ceux qui connaissent le joueur à l’USMA nous ont fait savoir que Baïteche a toujours accepté de se soumettre à ces contrôles et que son refus cette fois-ci était surtout dû au fait qu’il ne joue pas. Voulant avoir plus d’éclaircissements sur cette affaire, nous avons pris attache avec Mohamed Mecherara, un connaisseur des règlements, qui dira : «Vous savez, s’il s’agit d’un contrôle interne, et dans le cas où les échantillons ne sont pas contrôlés par un laboratoire agréé par l’organisme mondial d’anti-dopage, les résultats ne seront pas réglementaires et en aucun cas une suspension ne peut être prononcée. Même la FAF ne peut pas s’autosaisir de l’affaire, du fait que c’est un contrôle interne effectué par un organisme ou un médecin non agréé (c’est du vent). Maintenant, dans ce cas bien précis, le joueur a refusé de s’y soumettre, là aussi la FAF ne peut pas intervenir, puisque c’est strictement interne. Si c’était un organisme agréé et que le joueur avait refusé, eh bien il aurait été immédiatement suspendu et la durée de sa suspension airait été d’un minimum de deux ans. En effet, quand un joueur refuse de se faire contrôler, il est considéré comme étant positif. Le médecin qui était chargé de faire ce contrôle est dans l’obligation de saisir le médecin de la cellule antidopage de la Fédération algérienne de football, qui, elle, saisit la FIFA. Maintenant c’est une affaire interne. Mais même si l’USMA décide de le sanctionner, dans ce cas bien précis il peut faire un recours et il sera dans son droit», nous a fait savoir l’ancien président la ligue professionnelle de football. «Quand le laboratoire et le médecin ne sont pas agréés, c’est du vent» Ainsi et toujours d’après Mohamed Mecherara, du fait qu’il s’agit d’un contrôle interne, l’article 113 du code disciplinaire de la LFP qui stipule : «Si plus d'un joueur d'une équipe est sanctionné pour dopage, son équipe peut également être sanctionnée. Il existe notamment la possibilité de retrait de points, pour les compétitions finales, un retrait de l'équipe du classement (final) peut avoir lieu. De plus, le club dont l'équipe a été sanctionnée peut également être frappé d'une sanction disciplinaire», n’est pas applicable dans ce cas bien précis : «Il est clair que l’USMA ne risque absolument rien dans ce cas bien précis. Cet article a été justement fait dans le but d’encourager les équipes et les clubs à effectuer des contrôles antidopage internes de manière fréquente pour faire de la prévention. Donc et du fait que c’est le club qui s’est chargé de sa propre initiative de faire ce contrôle, bien évidemment, cet article n’est pas applicable. Bien au contraire, il faut que les autres équipes agissent de la sorte et fassent eux aussi des contrôles préventifs», nous affirma Mecherara. «Oui l’article 113 est applicable dans le cas de la JSMS» Ainsi, l’USMA ne risque absolument rien, car c’est sur l’initiative du club que ce contrôle allait être fait. Ce qui n’est pas du tout le cas d’un autre club, en l’occurrence la JSM Skikda. Deux joueurs skikdis ont été contrôlés positifs cette saison et ont écopé de quatre ans de suspension. Il s’agit de Ghassiri et Amrous : «Contrairement au cas de l’USMA, l’article 113 est applicable pour la JSMS parce que c’est un contrôle antidopage qui a été opéré par la FAF et dont les résultats étaient positifs. Oui, le club risque ici une défalcation de points si l’article venait à être appliqué», conclut Mecherara. Une défalcation de points qui pourrait changer le cours des choses quant à la relégation en deuxième division cette saison. Damardji : « C’est une affaire interne, ça ne nous concerne pas» «Personne ne nous a saisis» Voulant avoir un peu plus d’informations sur l’affaire Baïteche, et si la direction du l’USMA avait saisi l’organisme concerné suite au refus du joueur de se soumettre au contrôle, nous avons pris attache avec le président de la commission antidopage à la FAF, Djamel Eddine Damardji, ce dernier dira : «Non, moi personnellement j’ai eu vent de cette affaire à travers la presse. L’USMA ne nous a pas saisis car c’est un contrôle interne au club, ce n’est pas la FAF qui l’a effectué. Personnellement et en tant que président de cette commission, je souhaiterais que toutes les équipes agissent et fassent de la prévention comme l’USMA en effectuant des contrôle réguliers», précise Damardji. Source: competition

Ailleurs sur le web

Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine