Dossier Paradis fiscaux offshore | actu-algerie.com: Information et Actualité





dossier Paradis fiscaux offshore




"Paradise Papers": Nike, Apple et Bono à leur tour visés, l'UE promet d'agir

International - Paradis fiscaux offshore - 08 Nov 2017 à 10:15

Des célébrités telles que le chanteur Bono, mais aussi les multinationales #Apple, #Uber et #Nike: les révélations des "#Paradise #Papers" se sont poursuivies mardi, relançant le débat politique sur la réponse à apporter aux pratiques d'optimisation fiscale. "Nous avons besoin de plus de transparence", a reconnu la Commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, jugeant insatisfaisant de se "reposer sur des fuites" pour identifier les montages d'optimisation fiscale de nombreuses multinationales. Le commissaire européen à la Fiscalité Pierre Moscovici a appelé de son côté l'Union européenne à publier, dès cette année, une liste noire de #paradis #fiscaux "consistante et à la hauteur". "Nous espérons pouvoir adopter la liste en décembre", a affirmé le ministre estonien des Finances, Toomas Toniste, dont le pays assure la présidence tournante de l'UE, lors d'une conférence de presse après une réunion des 28 à Bruxelles. Cette liste, en gestation depuis près d'un an et demi, doit être assortie de "sanctions appropriées", a insisté M. Moscovici - Apple, Nike, Allergan... - Les pratiques des paradis fiscaux se trouvent au coeur des révélations distillées depuis dimanche par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), qui regroupe 96 médias implantés dans 67 pays. Cette vaste enquête, basée sur la fuite de 13,5 millions de documents financiers, lève le voile sur l'opacité des circuits d'optimisation fiscale utilisés par des personnalités et par certains grands groupes internationaux. Le fabricant d'articles de sports Nike est ainsi accusé d'avoir créé des sociétés offshore aux Bermudes, auxquelles ses filiales ont versé des centaines de millions d'euros pour utiliser les droits sur la marque. Selon le New York Times, la société de VTC Uber, ou encore le fabricant du Botox, le groupe Allergan, auraient eu recours à des montages semblables. Dans des communiqués cités par le quotidien, ces sociétés ont toutefois assuré "respecter les règles fiscales internationales". Apple, de son côté, aurait utilisé le paradis fiscal britannique de Jersey pour continuer à ne pas payer d'impôts, ou très peu, après avoir dû mettre fin à des pratiques similaires en Irlande. La marque à la pomme s'est défendue en affirmant que "les changements opérés n'ont réduit nos impôts dans aucun pays", et en rappellant être "le premier contribuable du monde" avec "plus de 35 milliards d'impôts sur les sociétés payés ces trois dernières années". - Bono 'écoeuré' - Le scandale des "Paradise papers" a également touché mardi des personnalités du monde sportif ou artistique, à l'image de #Bono, chanteur de U2 et figure de la lutte contre la pauvreté dans le monde. L'artiste irlandais, selon l'ICIJ, serait actionnaire d'une entreprise maltaise qui aurait investi dans un centre commercial en Lituanie en recourant à des techniques d'optimisation fiscale. Dans un communiqué, le rocker s'est dit "totalement écoeuré si, même en tant qu'investisseur minoritaire et passif", son "nom a pu être mêlé à quelque chose d'un tant soit peu illégal". Le quadruple champion du monde de formule 1 Lewis Hamilton aurait pour sa part utilisé une société-écran sur l'île de Man pour économiser 4 millions d'euros de TVA lors de l'achat d'un jet privé, selon le Guardian, membre de l'ICIJ. Plusieurs personnalités politiques ont par ailleurs été mises en cause, à l'image du ministre des Finances argentin Luis Caputo ou du secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross. D'après l'ICIJ, qui s'appuie sur des documents provenant notamment du cabinet d'avocats offshore Appleby, de nouveaux noms seront révélés dans les prochains jours. Dans un communiqué, Appleby s'est défendu de tout "manquement" dans ses "pratiques". Le cabinet a par ailleurs assuré que les fichiers utilisés par le consortium ne provenaient pas "d'une fuite" mais "d'un acte criminel", évoquant un piratage informatique. - 'Pratiques généralisées' - Ce scandale, dix-huit mois après l'affaire des "Panama Papers", a poussé plusieurs responsables politiques à monter au créneau, face aux critiques sur le manque d'efficacité des dispositifs mis en place contre l'évasion fiscale. "L'évasion fiscale n'est pas seulement une perte de recettes fiscales pour l'Etat: c'est une attaque contre la démocratie", a ainsi jugé le ministre de l'Economie français Bruno Le Maire. Il a proposé que "les États n'apportant pas d'informations nécessaires pour lutter contre l'évasion fiscale n'aient plus désormais accès au financement des grands organismes internationaux comme le FMI ou la Banque mondiale". Selon les calculs effectués par l'économiste Gabriel Zucman, professeur à l'université de Berkeley en Californie, les pratiques des entreprises et des grandes fortunes entraîneraient chaque année près de 350 milliards d'euros de pertes fiscales dans le monde. Pour le prix Nobel de la paix Muhammad Yunus, ce phénomène participe à la concentration de la richesse mondiale entre quelques mains. "La situation est explosive. C'est une bombe à retardement", a prévenu l'économiste, dans un entretien accordé à l'AFP.
Paradis fiscaux: le cabinet Mossack Fonseca dénonce une “attaque”contre le Panama
L’enquête “#PanamaPapers“ réalisée par plus de 100 journaux sur des avoirs dans les paradis fiscaux de responsables politiques ou personnalités de premier plan est un “crime” et une “attaque” contre le Panama, a affirmé dimanche le patron du cabinet d’avocats #Mossack #Fonseca. “C’est un crime, un délit”, a déclaré à l’AFP Ramon Fonseca Mora, directeur et co-fondateur de Mossack Fonseca, après la divulgation de documents regroupés provenant de ce cabinet d’avocats panaméen, spécialiste de la domiciliation de sociétés #offshore. L’enquête planétaire sur 11,5 millions de documents a révélé des avoirs dans les paradis fiscaux de 140 responsables politiques ou personnalités de premier plan, notamment dans l’entourage de Vladimir Poutine, mais aussi dans le monde du sport, dont le footballeur argentin Lionel Messi. Selon M. Fonseca, âgé de 64 ans, “c’est une attaque contre Panama car plusieurs pays n’apprécient pas que nous soyons très compétitifs pour attirer les entreprises”. “Il y a deux manières de voir le monde: la première est d’être compétitif et la seconde de créer des impôts” a-t-il déclaré. Il a ajouté qu’”il y a une guerre entre les pays ouverts, comme le Panama, et les pays qui taxent de plus en plus leurs entreprises et leurs citoyens”. “Les documents montrent que les banques, les cabinets d’avocats et autres acteurs opérant dans les paradis fiscaux oublient souvent leur obligation légale de vérifier que leurs clients ne sont pas impliqués dans des entreprises criminelles”, a affirmé le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) qui a coordonné l’enquête. Parmi les hommes politiques cités, figure le ministre algérien de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, qui est propriétaire depuis juillet 2015 de Royal Arrival Corp, spécialisée dans la représentation commerciale et la négociation, les contrats commerciaux, les travaux publics et le transport maritime et ferroviaire. #Juergen #Mossack, l’autre fondateur du cabinet d’avocats, créé il y a une trentaine d’années, est né en Allemagne en 1948, avant d’émigrer au Panama avec sa famille où il a fait ses études de droit. Les deux avocats ont d’abord ouvert leur cabinet aux Iles Vierges britanniques avant de revenir à Panama lorsque celles-ci ont été contraintes, sous la pression internationale, d’abandonner le système des actions au porteur anonymes. Le gouvernement du #Panama a lui assuré dimanche qu’il “coopérera vigoureusement” avec la justice en cas d’ouverture d’une procédure judiciaire. Source HUFFPOSTE ALGÉRIE
04 Avril 2016 à 11:01

Ailleurs sur le web

Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine