Dossier RND | actu-algerie.com: Information et Actualité





dossier RND




Ahmed Ouyahia élu à la majorité écrasante à la tête du RND

Actualité - RND - 05 Mai 2016 à 19:22

Ahmed #Ouyahia a été élu ce jeudi à la majorité écrasante à la tête du RND lors du congrès extraordinaire du parti, tenu à l’hôtel Aurassi à Alger. Sur les 1600 congressistes, 1523 ont voté pour Ouyahia. Son rival, Belkacem Mellah n’a obtenu que 21 voix. Source TSA
Ouyahia tend la main à l’opposition, critique le MAK
Le congrès extraordinaire du #RND s’est ouvert ce jeudi 2 mai à l’hôtel El Aurassi à #Alger. Les 1 600 délégués vont élire cet après-midi à bulletin secret le nouveau secrétaire général du parti, en remplacement d’Abdelkader Bensalah, qui a démissionné de ce poste. À la surprise générale, Ahmed #Ouyahia, secrétaire général par intérim, a décidé de mener les travaux à huis clos. « J’invite la presse à quitter la salle. Je vous donne rendez-vous samedi », a-t-il lancé aux journalistes. Mais avant de fermer les portes du congrès à la presse, Ouyahia a prononcé un discours où il a rappelé la ligne politique du parti. Confiant dans sa victoire contre son rival Belkacem Mellah, Ouyahia s’est même permis de s’étaler sur les projets du parti. Ouyahia rêve toujours de l’alliance présidentielle « J’espère que ma formation politique pourra développer un effort avec les autres partis de la majorité présidentielle », insiste Ahmed Ouyahia. Un appel qui a été déjà lancé, mais qui n’a pas eu d’échos chez le FLN, le principal parti de la majorité présidentielle. Amar Saâdani a critiqué à plusieurs reprises Ouyahia et ce matin il était absent à l’ouverture des travaux du congrès du RND. Ahmed Ouyahia s’est dit paradoxalement ouvert à travailler avec l’opposition, lui qui ne rate aucune occasion pour la critiquer, l’accusant parfois même de servir « les intérêts de l’étranger ». « J’espère que notre rassemblement sera ouvert au dialogue avec les partis de l’opposition autour de tout projet ou initiative respectueuse de la Constitution et des institutions du pays », a-t-il souhaité. Pour Ouyahia la conjoncture économique marquée par la chute de 70% des recettes en devises du pays exige l’union sacrée. L’occasion pour lui de critiquer le MAK. « Des tentatives de porter atteinte à l’unité nationale se manifestent de plus en plus, à travers un groupuscule local dont les connexions extérieures viennent d’être confirmées par le sinistre Bernard Henri Levy qui a été à l’origine de la destruction d’un pays frère voisin », a-t-il asséné. Le RND au service de l’État, de Bouteflika et des chefs d’entreprise Ahmed Ouyahia a rappelé que depuis 1999, le RND servait la patrie à travers ses choix politiques, « et d’abord un soutien permanent au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, que Dieu lui donne longue vie ». Le RND, a-t-il poursuivi, sert le pays « à travers sa participation aux institutions nationales et locales et la mobilisation de ses militants et militantes sur le terrain auprès des citoyens ». Ahmed Ouyahi a affiché son soutien « loyal » au gouvernement, à l’UGTA, mais aussi au FCE. « Ils (les chefs d’entreprise) nous trouverons toujours à leurs côtés pour la construction d’une économie compétitive créatrice de la richesse ». Fini la dictature de la minorité au RND Ouyahia a reconnu que le congrès du RND a suscité beaucoup de commentaires. « Cet événement est le fruit d’une préparation ayant associé à chaque palier le plus grand nombre possible de cadres et de militants », s’est-il défendu. À la faveur de ce congrès, le RND, pense Ouyahia va retrouver « sa pleine stabilité pour libérer toutes ses énergies au service de ses engagements et de ses objectifs politiques ». Cette stabilité se consolidera, soutient-il, grâce « aux bienfaits du débat contradictoire et au bannissement définitif de toute dictature de la minorité ». Le congrès extraordinaire du parti va élire un nouveau SG mais aussi la nouvelle composante du conseil national du parti. Ce dernier point a été rajouté par Ouyahia, mais plusieurs cadres du RND n’ont pas apprécié et ont menacé de saisir le conseil d’État. Source TSA
05 Mai 2016 à 14:00
Congrès du RND : Ouyahia répond à ses adversaires
Le mouvement de redressement qui cible ces jours-ci Ahmed #Ouyahia, survient en parallèle avec l’attaque menée à son encontre par le chef du #FLN, #Amar Saadani, qui lui reproche, surtout, de convoiter le fauteuil de Bouteflika. Le secrétaire général par intérim du Rassemblement national démocratique (#RND), Ahmed Ouyahia, a répondu aux cadres de son parti ayant demandé le report de la date du congrès extraordinaire. Dans un communiqué rendu public aujourd’hui mercredi, « Le SG par intérim du RND regrette et dénonce le communiqué distribué à la presse par un groupe d’anciens cadres et informe les militants du parti et ses responsables centraux et locaux, que le congrès extraordinaire aura lieu comme prévu par la commission de préparation, qui compte deux tiers des membres du Conseil national ». Il est précisé que le congrès extraordinaire se tiendra du 5 au 7 mai 2016 alors que les congrès régionaux auront lieu le 16 avril, selon le communiqué. Ouyahia a envoyé un message clair à ses opposants en affirmant que : « désormais, il ne sera plus toléré qu’un groupe de quelques personnes, ou une quelconque minorité, viennent imposer leurs volonté au sein du RND ». Il a invité ses opposants à « exposer leurs vues lors des congrès régionaux ou au cours du congrès extraordinaire où ils seront face à la majorité... ». Ouyahia avait fait les frais d’un mouvement de redressement conduit par l’ancien ministre de la santé,Yahia Guidoum, et il a été contraint, en début 2013, de démissionner et de laisser sa place à Abdelkader Bensalah. Celui-ci, président du Conseil de la Nation, a subi le même sort, en mai 2015, lorsqu’il a été poussé à céder le poste du SG du parti à son prédécesseur. Le mouvement de redressement qui cible ces jours-ci Ouyahia, directeur de cabinet de la présidence de la République, survient en parallèle avec l’attaque menée à son encontre par le chef du FLN, Amar Saadani, qui lui reproche, surtout, de convoiter le fauteuil de Bouteflika. Source EL WATAN
07 Avril 2016 à 09:29

Ailleurs sur le web

Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine