Tag Tiaret | actu-algerie.com: Information et Actualité sur internet.





TAG Tiaret


Le wali de Tiaret attaque en justice un facebookeur qui dérange
Les poursuites contre les cyberactivistes se poursuivent en Algérie. Djamel Marih a été présenté devant le juge et placé sous contrôle judiciaire jeudi dernier, suite à une plainte déposée par le wali de Tiaret. Le verdict dans cette affaire devrait être prononcé demain mercredi.«  Des policiers m’ont interpellé jeudi dernier vers 10h00 à mon domicile et m’ont conduit aux locaux de la brigade spécialisée dans la lutte contre le crime électronique où on m’a interrogé et confisqué mon téléphone. A 14heures on m’a présenté devant le juge. Le verdict sera prononcé demain mercredi », a indiqué Djamel Marih dans une déclaration à Elwatan.com.«  Je n’ai même pas eu la possibilité de contacter un avocat et préparer ma défense », a ajouté le facebookeur, âgé de 42 ans, en dénonçant un « procès expéditif ».Djamel Marih, ex-élu à l’APC de #Tiaret, a affirmé que les poursuites judiciaires dont il fait l’objet sont motivées par des publications qu’il avait partagées et commentées sur #Facebook. Lesquelles publications, des articles de journaux et de sites d’information notamment, traitent, dit-il, du dossier de l’immobilier dans la wilaya.Selon lui, la colère du wali a été exacerbée par la diffusion d’une « caricature montrant un diable qui rentre après avoir effectué le pèlerinage ».Djamel Marih a dû masquer les publications « incriminées » en attendant l’issue de son procès.Les autorités algériennes adoptent une attitude excessivement agressive envers les facebokeurs et les blogueurs qui expriment des opinions critiques. En juin dernier, le blogueur Merzoug Touati a été condamné à 7 ans de prison ferme. Un épisode qui rappelle le décès en détention du journaliste Mohamed Tamalt, survenu en décembre 2016.
11 Sep 2018 à 22:33
Kidnapping d’une fillette à Tiaret Sans nouvelles de la petite Ikram depuis 13 jours !
A Tiaret, la mobilisation est totale pour tenter de retrouver la petite Ikram, âgée de 10 ans, disparue il y a 13 jours. Les services de sécurité, appuyés par des centaines de jeunes et d’associations, n’ont pas lésiné sur les moyens.Au 13e jour de la disparition de la petite Ikram Khana, âgée de 10 ans, dans son quartier à la cité «Teffah», c’est le choc général mêlé à un sentiment de colère et d’indignation de ne pas retrouver la disparue et relever le moindre indice pouvant conduire les enquêteurs sur une piste sérieuse.Ses parents sont gagnés par la peur et au fil des jours qui passent, c’est l’angoisse et la solidarité citoyenne qui prévaut. La mobilisation est totale et les services de sécurité, appuyés par des centaines de jeunes et d’associations n’ont pas lésiné sur les moyens, mais rien ne pointe à l’horizon.Ils sont nombreux ceux et celles partis à la recherche d’Ikram dans les bois, les maquis, les routes, les gares et tout lieu susceptible d’accueillir l’innocente enfant, sortie, le 28 juillet dernier aux environs de onze heures, pour acheter du pain et qui n’est plus revenue vers sa maman inconsolable. Même le «Plateau», un espace boisé et prisé par les familles en été et la forêt surplombant la ville sont passés au peigne fin.Abdelkader, son père, ne perd pas espoir et tente à travers les médias, mobilisés pour la circonstance, à ramener ses ravisseurs à la raison. Le mouvement associatif n’a pas été en reste dans cette campagne sans précédant à Tiaret. Rencontres-débats sur le phénomène du #rapt, sit-in, placardages de la photo souvent avec des légendes fleurissent en ville. Tout #Tiaret ne parle que d’#Ikram. Cela intervient alors que les jeunes de la cité «Botto», au cœur de la ville de Tiaret, avaient fait avorter une tentative de kidnapping un soir aux environs de dix-huit heures. Douaa de la famille A.B.M., âgée elle aussi de 10 ans, a été sauvée grâce à l’intervention énergique des voisins qui la connaissaient bien. S’en est suivie une course-poursuite, mais l’homme a foncé et a fui, non sans voir une des vitres arrière brisée.La police est intervenue rapidement en encerclant les lieux et des enregistrements de vidéo-surveillance appartenant à un établissement privé pourront déterminer le signalement de cet individu. Selon les services de sécurité, pas moins de 120 cas de kidnapping ont été enregistrés à l’échelle nationale entre janvier 2017 et juillet 2018. Le phénomène devient plus qu’inquiétant.
11 Aoû 2018 à 14:38
Attentat à Tiaret: un carnage évité grâce à la bravoure d’un policier
L'#attaque #terroriste qui a ciblé tôt jeudi le siège de la #Sureté de la wilaya de #Tiaret, a fait trois morts, deux policiers en faction et l’assaillant, a appris l’APS auprès de la Direction générale de la Sûreté nationale (#DGSN).La seconde victime a succombé à ses blessures, a précisé la même source.L’auteur de cet attentat portait une ceinture explosive et, usant d’une arme, a voulu pénétrer dans l’enceinte du siège de la Sureté de wilaya, a-t-on expliqué.La riposte des policiers a été prompte. L’un d’eux, dans un acte de bravoure, s’est jeté sur le terroriste pour freiner son élan à l’entrée du siège de la Sûreté. Il a ainsi perdu la vie en même temps que le terroriste suite à l’explosion qui s’en est suivie.Un cordon de sécurité a été rapidement mis en place par la police, autour du lieu de l’explosion.
31 Aoû 2017 à 11:23
L’usine de Tahkout à Tiaret “respecte le cahier des charges” selon Sellal
Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a affirmé samedi 02 avril 2017 à El Oued que “l’usine de fabrication de véhicules de Tahkout respectait le cahier des charges”. Cité par l’APS, il a annoncé une nouvelle décision obligeant les constructeurs automobiles nationaux à exporter le tiers de leur production au bout de quatre années d’exercice. “La commission d’enquête dépêchée récemment à l’usine de fabrication de véhicules de marque hHyundai de #Tahkout à #Tiaret a confirmé que celle-ci respectait le cahier des charges relatif à l’investissement dans ce domaine”, a indiqué M. Sellal dans une allocution lors d’une réunion avec les représentants de la société civile à la fin de sa visite à El Oued. Le Premier ministre a estimé que l’industrie automobile nécessitait un passage graduel, de l’industrie de pièces de rechange et des accessoires automobile à des étapes “plus complexes “ de la production. Par ailleurs, M. #Sellal a fait savoir qu’une nouvelle mesure sera prochainement appliquée obligeant les constructeurs automobile à exporter le tiers de leur production au bout de quatre années d’exercice”. Il a assuré dans ce contexte que l’#Algérie “suivait un modèle économique clair qui ne cesse de se développer”. Source m.huffpost.com
02 Avril 2017 à 11:25
3 morts et 2 blessés graves dans une fusillade à Si Djilali Benamar (Tiaret)
Trois morts et deux blessés tel est le bilan d’une #fusillade qui a eu lieu ce jeudi aux environs de dix heures du matin dans la localité de Si Djilali Benamar, 76 km à l’extrême nord-ouest de #Tiaret. Selon des sources locales dont le maire de cette commune contacté par El Watan, c’est un policier de 45 ans qui, pour une affaire qui aurait trait à un conflit tribal, a usé de son arme pour tuer sur le coup son oncle âgé de 80 ans et atteignant grièvement une autre personne ainsi que sa jeune fille. Le policier qui travaille à Mechraa-Sfa se serait tiré une balle dans la tête et se trouve ainsi que toutes les victimes aux UMC de l’hôpital Youssef Damerdji de Tiaret. Source www.elwatan.com
16 Fév 2017 à 16:41
Tizi Ouzou : mystérieuse disparition d’une fillette de 4 ans
Une #fillette âgée de 4 ans a mystérieusement disparu, #jeudi 21 juillet, dans la région des #Ouacifs, à environ 35 kilomètres au sud-est de la ville de #Tiz_iOuzou, a-t-on appris de sources locales. Depuis, sa famille est sans nouvelles. La fillette, S.M., N, venait d’arriver avec ses parents de la wilaya de #Tiaret où ils demeurent, précisent nos sources. Ils devaient passer quelques jours dans la localité d’#Aït_Toudert où ils devaient assister à une fête de mariage. Un séjour qui a mal tourné. Jeudi à la mi-journée, les parents ont constaté que leur enfant qui était en compagnie d’autres enfants à proximité de la maison de leurs proches avait mystérieusement #disparu. Alertés, les services de sécurité ont ouvert une enquête et lancé des opérations de recherches en compagnie des villageois, mais en vain. Aucune nouvelle de la fillette jusqu’à ce samedi 23 juillet. Selon des sources sécuritaires, aucune piste n’est jusque-là à écarter. Source TSA
23 Juil 2016 à 18:17
Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine