Tag YYYYYYYY | actu-algerie.com: Information et Actualité sur internet.





TAG YYYYYYYY


Marches à Kherrata et plusieurs autres villes contre le 5e mandat de Bouteflika
Les marches contre le cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika se multiplient ces derniers jours à travers le territoire national. La dernière en date a eu lieu ce matin dans la ville de Kherrata, où des centaines de citoyens ont marché pacifiquement pour dire “non au 5e mandat” et scander “Pouvoir assassin”.Les villes de Bordj Bou Arreridj, Tizi Ouzou, Jijel, Oran et Annaba ont également été le théâtre de marches de citoyens, des jeunes notamment, tantôt par quelques dizaines tantôt par plusieurs dizaines.A #Kherrata, à l’est de #Béjaïa, la #marche a débuté durant la matinée dans la banlieue et s’est dirigée vers le centre-ville. Des centaines de citoyens brandissaient des pancartes et des affiches sur lesquelles était écrit “Non au #cinquième #mandat”, scandant “Pouvoir assassin” et “Ulac smah Ulac”.facebook.comfacebook.comfacebook.comfacebook.comfacebook.comfacebook.comVendredi, plusieurs dizaines de jeunes algériens ont marché dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj. Les protestataires, qui brandissaient également des affiches contre le 5e mandat de Bouteflika, ont pointé du doigt plusieurs dirigeants et chefs de partis, dont Ahmed Ouyahia, Baha-Eddine Tliba, Benyounès et le Chef de l’Etat, appelant “au changement”. Un citoyen, Ibrahim Laalami, a été arrêté à l’issue de cette marche par les forces de l’ordre. Dans une vidéo filmée et diffusée sur sa page, il a affirmé qu’il recevait des menaces après avoir partagé une photo de lui, tenant une pancarte contre le 5e mandat. Il a rajouté que des policiers l’ont même suivi au centre-ville de Bordj Bou Arreridj.facebook.comfacebook.comfacebook.comLa veille, c’est la ville de Annaba qui a été le théâtre d’un sit-in contre le 5e mandat, face au Théâtre régional Azzedine Medjoubi. Des dizaines de personnes, étudiants, syndicalistes, avocats et élus de partis se sont rassemblés, scandant des slogans contre le “mandat de la Honte”. Un dispositif sécuritaire a “encadré” le sit-in sans toutefois procéder à des arrestations, selon El Watan.Dans la commune de Sidi El Bachir, à Oran, des jeunes se sont également rassemblés le 15 février pour rejeter le 5e mandat.facebook.comA Jijel, le même jour, des dizaines de jeunes protestataires scandaient le même slogan. A Annaba, ce sont les supporteurs de l’USMA qui disaient non à un 5e mandat à la sortie du stade.Les supporteurs du CR Belouizdad, à Alger, ont repris le même modèle de protestation.facebook.comfacebook.comyoutube.comyoutube.com
Sur la toile, les Algériens rejettent en masse le discours raciste à l'égard des réfugiés subsahariens
De nombreux Algériens disent depuis mardi 20 juin 2017 leur profonde aversion et leur rejet des discours racistes sur les réseaux sociaux à l'égard des réfugiés et migrants subsahariens. Quelques jours après la propagation sur Facebook et Twitter de hashtags disant "non aux Africains en Algérie", les internautes ont exprimé leur solidarité avec les ressortissants, regrettant des discours "haineux", "stupides" et "honteux". Ces internautes ont d'abord rappelé, non sans ironie, une évidence géographique et identitaire que beaucoup semblaient avoir omis: les Algériens ne sont pas asiatiques, européens ou sud-américains mais tout aussi africains. Ils ont dénoncé des propos "que ni notre histoire ni notre religion ne peuvent tolérer", soulignant des comportements "hypocrites" de la part des initiateurs de ces hashtags. #لا_للافارقه_في_الجزاير الاقتراحات: ١_المريخ ٢_زحل ٣_نبتون ٤_عطارد pic.twitter.com/Zx2p8krsgg— Madjid SERRAH ⵣ (@Madjid_SERRAH) 21 juin 2017 Ce hashtag me fait rire wellah, avez-vous oublié que nous sommes aussi des africains? bande de racistes. #لا_للافارقه_في_الجزاير— Chankai_Sama (@Sarah_Riita) 20 juin 2017 #لا_للافارقه_في_الجزايرChkoun hna ?? il me semble qu'on est africains aussi— SAM (@lebowsam) 20 juin 2017 #لا_للافارقه_في_الجزاير تقع الجزائر شمال أمريكا يحدها من الجنوب الولايات المتحدة الأمريكية — ليلا ايناس (@InassInass12) 20 juin 2017 #جزايريون_ضد_العنصرية""يا ايها الناس انا خلقناكم من ذكر وأنثى و جعلناكم شعوبا وقبائل لتعارفوا ان اكرمكم عند الله اتقاكم ان الله عليم خبير "— Dalia☆G (@bichah12) 21 juin 2017 #لا_للأفارقة_في_الجزائروعلاش الجزائريين اوربيين مثلا.. كلنا افارقة ياحيواناتولا للعنصرية في #الجزائر— Youcef (@You_sae4) 19 juin 2017 هذا الهشتاق على إطلاقه ليس من أخلاق المسلمين ولا عاداتنا لكن المطلوب هو تأطير هؤلاء والتفريق بين المحتاج و المحتال#لا_للافارقه_في_الجزاير— محمد علي تيروش (@TIROUCHEMOHAMED) 21 juin 2017 Pour émigré en Europe vous êtes les premiers ! Mais pour les accueillir vous dites Non ! Bande d'hypocrite ! #لا_للافارقه_في_الجزاير— ☞L'Algérien☜ (@Salah_bnmr) 20 juin 2017 #لا_للافارقه_في_الجزاير Acceptez nous, mais nous on accepte personne. Ah oui et ramadan karim, hena cha3b muslim mashallah— Sarah (@Srhbenn) 20 juin 2017 #لا_للافارقه_في_الجزايرL'Algérie est un pays #africain. Vous êtes tous des #Africains. Maintenant vs pouvez crever. pic.twitter.com/LsDY7eqPNi— FATEN HAYED ✒️ (@FatenHayed) 20 juin 2017 Les hashtags de soutien aux ressortissants subsahariens se sont ainsi succédés par la suite sur les réseaux sociaux, de la part de nombreux internautes, citoyens, militants pour les droits de l'Homme, journalistes, universitaires ou étudiants. Ils ont réitéré dans plusieurs hashtags, à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés notamment, que les ressortissants africains "étaient les bienvenus" et que "l'Algérie a toujours été leur terre d'accueil", en tant que réfugiés ou révolutionnaires contre le colonialisme. Les africains sont les bienvenus en Algérie . Halte au racisme et à la xénophobie. #لا_للافارقه_في_الجزاير— Physicien✊ (@physicien007) 20 juin 2017 My Algeria. pic.twitter.com/cKs1syPTta— ToOpHyK (@Toophyk) 20 juin 2017 #مرحبا_بكم_في_الجزائر— ToOpHyK (@Toophyk) 20 juin 2017 #جزائريون_ضد_العنصرية #لا_للافارقه_في_الجزاير https://t.co/YcrzK5mc01 via @YouTube#Iwelcome #WelcomeRefugees #BlackLivesMatter— Ikram AIS (@AisIkram) 20 juin 2017 #لا_للافارقه_في_الجزاير#JE_SUIS_AFRICAIN pic.twitter.com/bqONK1L5Oz— Sidali (@XIDALI) 20 juin 2017 A l'occasion de la célébration de la Journée mondiale des réfugiés et la Journée des réfugiés africains, la présidente du Conseil national des droits de l'homme (CNDH Fafa Benzerrouki affirmait ce mardi que l'Algérie accordait un "intérêt accru" à la question des réfugiés et au principe de non-refoulement de ceux qui se trouvent dans ses territoires. Elle a mis l'accent sur l'importance qu'accorde l'Algérie à la question des réfugiés et son soutien à ces derniers par tous les moyens nécessaires, rappelant que des Algériens ont eux-mêmes connu ce phénomène durant la guerre de libération, puisque des milliers de ses enfants avaient vécu comme des réfugiés dans d'autres pays fuyant la barbarie du colonisateur français. Mme. Benzerrouki a également appelé à "sensibiliser sur la situation des réfugiés, renforcer l'esprit de solidarité et de coopération auprès des Algériens avec cette catégorie, faire connaître leurs droits". Une campagne qui urge, à la lumière de certaines initiatives qualifiées de "scandaleuses". Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, réitérait déjà lundi à Tipaza l'accueil cordial de l'#Algérie aux réfugiés de différentes nationalités africaines ainsi que leur prise en charge dans le respect des droits humains et des chartes internationales. Il a martelé que l’Algérie considère ces #réfugiés, venant de pays en butte à des conditions difficiles, comme étant des invités qu’il faut prendre en charge au plan médical, social et psychologique, individuellement et en groupes.
21 Juin 2017 à 20:55
Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine