Tag youtube | actu-algerie.com: Information et Actualité sur internet.





TAG youtube


(Vidéo) Renault CLIO 5 : Premier teaser vidéo avant la présentation ce lundi 28 janvier
Renault vient de publier un nouveau teaser concernant la future #Clio. Le constructeur en a profité pour dévoiler la date de présentation de sa citadine, fixée au 28 janvier prochain.D’ici quelques jours, Renault lèvera le voile sur la cinquième génération de sa Clio, qui sera plus connectée que jamais. Si l’intérieur connaitra une refonte majeure, le look extérieur restera plus ou moins semblable à la version actuelle. On remarquera néanmoins un rapprochement du look avec sa grande soeur, la #Megane.Pour rappel, cette nouvelle Clio repose sur la plateforme CMF-B, qui sera également utilisée sur le prochain Captur. L’arrivée de la Clio nous permettra donc de nous donner une bonne impression de ce à quoi ressemblera le SUV Compact.
27 Jan à 14:11
Venezuela: Maduro dit avoir échappé à un attentat et accuse le président colombien
Le président vénézuélien Nicolas Maduro a accusé son homologue colombien Juan Manuel Santos d’être responsable d’un attentat contre lui samedi à Caracas, commis selon les autorités vénézuéliennes avec des drones chargés d’explosifs. “Aujourd’hui on a essayé de m’assassiner”, a déclaré M. Maduro lors d’une intervention radio-télévisée. “Je n’ai pas de doute que le nom de Juan Manuel Santos est derrière cet attentat”, a-t-il assuré. Bogota, le gouvernement colombien a catégoriquement rejeté cette accusation, la qualifiant d’“absurde”.Un mystérieux groupe rebelle qui serait composé de civils et de militaires a revendiqué l’action, dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux.“Nous ne pouvons pas tolérer que la population soit affamée, que les malades n’aient pas de médicaments, que la monnaie n’ait plus de valeur, que le système éducatif n’enseigne plus rien et ne fasse qu’endoctriner avec le communisme”, assure ce texte. Celui-ci est signé du “Mouvement national des soldats en chemise”, jusque-là inconnu.Le ministre vénézuélien de la Communication Jorge Rodriguez avait expliqué auparavant que M. Maduro avait réchappé à un attentat commis avec des drones chargés d’explosifs alors qu’il prononçait un discours lors d’une cérémonie militaire dans le centre de #Caracas.Sept militaires ont été blessés et hospitalisés à la suite de l’attaque, a déclaré le ministre.Discours interrompu“Il s’agit d’un #attentat contre la personne du président Nicolas Maduro”, a assuré le ministre après l’incident où l’on a vu M. #Maduro, en direct à la télévision gouvernementale, interrompre son discours.En pleine allocution, après une détonation, M. Maduro, son épouse Cilia Flores et les hauts gradés qui les entouraient sur une estrade ont regardé vers le ciel, l’air surpris et inquiet.Après quoi la caméra a montré plusieurs centaines de soldats en train de rompre soudainement les rangs et de se mettre à courir sur l’avenue où se déroulait l’événement, dans une certaine confusion. La télévision d’Etat a ensuite coupé la retransmission.Selon le ministre de la Communication, “une charge explosive (...) a détoné à proximité de l’estrade présidentielle” et d’autres charges ont explosé en plusieurs endroits de la parade militaire.M. Maduro “en est sorti complètement indemne et se trouve en ce moment en train d’effectuer son travail habituel”, a déclaré le ministre.Le président, a-t-il toutefois indiqué, “est en réunion permanente avec le haut commandement politique, avec les ministres et avec le haut commandement militaire”.Lors de son intervention postérieure, M. Maduro a fait état de plusieurs arrestations.Outre le président colombien Santos, il a accusé des personnes vivant selon lui aux Etats-Unis. “Les premières investigations nous indiquent que plusieurs des financiers (de l’attentat, ndlr) vivent aux Etats-Unis, dans l’Etat de Floride”, a déclaré M. Maduro. “J’espère que le président Donald Trump est disposé à combattre les groupes terroristes”, a-t-il ajouté.Sept blessés Les explosions ont “causé des blessures à sept membres” de la Garde nationale bolivarienne qui étaient déployés sur le lieu de la cérémonie militaire, et ces effectifs “reçoivent actuellement des soins” dans des hôpitaux, a indiqué M. Rodriguez.Le gouvernement a accusé “l’extrême droite”, expression par laquelle il désigne l’opposition vénézuélienne, d’être impliquée dans cet “attentat”.Quelques minutes après les événements, les forces de sécurité étaient en train d’inspecter un immeuble qui se trouvait à proximité et dont la façade était noircie, a constaté l’AFP.L’incident est survenu dans une situation sociale et politique particulièrement tendue. Au Venezuela, tous les voyants économiques sont au rouge vif depuis des années. L’inflation pourrait atteindre 1.000.000% fin 2018, selon le Fonds monétaire international (FMI), alors que le PIB devait s’effondrer de 18%.Aliments, médicaments ou biens de consommation courante: la pénurie est généralisée dans ce pays où les services publics, des soins à l’électricité, en passant par l’eau ou les transports, se sont fortement dégradés.L’incident intervient le jour du premier anniversaire de la très contestée Assemblée constituante vénézuélienne qui a permis au gouvernement d’asseoir son pouvoir et de neutraliser l’opposition.Profitant des divisions du camp anti-Maduro, cette instance, uniquement composée de partisans du chef de l’Etat et qui dispose de prérogatives élargies, s’est attribué la plupart des compétences du Parlement, seule institution du pays contrôlée par l’opposition.L’Assemblée constituante a avancé la date de l’élection présidentielle, qui a vu le 20 mai la réélection de Maduro jusqu’en 2025, en l’absence de l’opposition. Une victoire non reconnue par une grande partie de la communauté internationale.
LG tease un mystérieux smartphone "touchless" pour le MWC
En amont du Mobile World Congress, qui aura lieu à #Barcelone du 25 au 28 février 2019, #LG fera une grosse annonce qui pourrait bien faire son petit effet. En effet, la marque sud-coréenne a dévoilé une vidéo afin de teaser une présentation majeure lors de sa conférence qui se tiendra le mois prochain en #Espagne. Sans plus attendre, voici les toutes premières informations.Adieu les traces de doigts sur l'écranCet extrait d'une petite dizaine de secondes met en scène une main qui balaie une feuille de papier de gauche à droite sans la toucher. Le message "Goodbye Touch" fait alors son apparition avant de laisser place à une annonce qui sera faite à l'occasion du #MWC 2019. Ainsi, cette vidéo laisse suggérer que LG présentera un appareil qui abandonnera (totalement ou partiellement) les fonctions tactiles pour privilégier la reconnaissance de mouvements.Une annonce pour le 24 févrierNous pouvons ainsi imaginer que le prochain mobile haut de gamme de la marque tentera de se démarquer avec cette nouvelle technologie. Même si nous ne savons rien au sujet de cet hypothétique smartphone, ce dernier devrait uniquement réagir aux gestes de la main, sans que l'utilisateur ne soit obligé à presser l'écran. Cette fonctionnalité n'est pas sans rappeler le Project Soli de Google. Celui-ci offre des possibilités similaires grâce à un radar miniature qui capte les mouvements de la main.Si le produit final est à la fois performant et abordable, LG pourrait se relancer face à la supériorité écrasante des acteurs majeurs de l'industrie comme #Apple ou encore #Samsung. Il y a pour le moment beaucoup trop de zones d'ombre autour de ce produit et il nous est impossible de tirer des conclusions hâtives. La conférence de LG du dimanche 24 février, soit juste avant l'ouverture du Mobile World Congress 2019, nous éclairera sans doute bien plus.
25 Jan à 05:46
Des “candidats rigolos” à l’élection présidentielle
y a quelques jours, le président de la République a donné la date de l’élection présidentielle qui se déroulera le jeudi 18 avril 2019. Depuis l’annonce de cette échéance électorale, de nombreux candidats se sont précipités au ministère de l’Intérieur, afin de retirer les formulaires de signatures individuelles indispensables à leur dossier de candidature. La presse algérienne en a déjà dénombré plus de 32 déclarés, dont certains sont totalement inconnus, avec un profil plus proche du politicien burlesque que de celui d’un prétendant sérieux à la magistrature suprême.
Prix du village le plus propre de Tizi-Ouzou: Azemour Oumeriem ou l'éco-citoyenneté par excellence
Fraîchement couronné du Prix “Rabah Aissat du village le plus propre”, #Azemour #Oumeriem (commune de #Tirmitine, 10 km au Sud de #Tizi-#Ouzou) doit sa consécration à son engagement écologique, affirment des membres du Comité du village.Celui-ci vit, depuis cette consécration, au rythme des visiteurs venus, pour la plupart, satisfaire une “curiosité”. “Une situation à laquelle nous ne sommes pas préparés, mais sommes heureux d’accueillir tous ces visiteurs et partager notre joie avec eux”, confie Madjid Moufredj, membre du comité du village, #Tidukla (L’union).Le village, constitué de deux hameaux peuplés de quelques 2500 âmes abritant le chef lieu de la commune en bordure du chemin de wilaya N 228, était à l’origine une dense forêt d’oléastre (olive sauvage), d’où d’ailleurs son nom original, Azemour Oumerien, devenu Azemour-Oumeriem, suite à une déformation de l’administration coloniale française, selon Moufredj.Pour ce village, l’aventure a commencé à l’occasion de la célébration de Yennayer, jour de l’an amazigh, le 12 janvier 2018, et l’organisation d’une première action de volontariat après le renouvellement des membres du comité du village qui a rassemblé près de 300 personnes “munis de simples équipements rudimentaires mais animés d’une grande volonté”, relève Madjid.  “L’adhésion croissante des habitants aux actions de nettoyage et d’implantation de quelque 500 arbres ornementaux nous a encouragé à s’engager d’avantage dans notre action qui prenait une allure de plus en plus écologique et l’idée de créer un centre de tri et de compostage a fait son chemin” a-t-il poursuivi.Installé avec des moyens de fortune sur un terrain cédé par un habitant à la lisière Nord du village, sur une surface de 120 mètres carrés, le petit “laboratoire” de fortune est devenu le moteur de “l’engagement écologique” du village.Partout, des niches et des bacs à ordures sont installés pour chaque type de déchets, et deux à trois fois par semaine la collecte est transportée au centre où “les déchets combustibles sont compostés sur place et les autres, plastique, verre, carton, aluminium, sont vendus à des récupérateurs et l’argent versé à la caisse du comité du village”, assure notre interlocuteur.Entre scepticisme et volonté“La participation au concours du village le plus propre a fait débat entre enthousiasme des uns et scepticisme des autres, et nous avions décidé d’y participer, pas forcément pour être primés mais pour nous stimuler nous-mêmes” souligne Madjid Moufredj.L’idée a beaucoup séduit, notamment les jeunes, et la cadence du travail s’est accélérée avec un système de cotisation mensuelle de 500 DA le mois pour tout salarié et retraité à quoi se sont ajoutés d’autres aides et dons.En 28 jours, une cascade longue de 36 mètres, longeant l’artère principale du village et soutenant la cour de la moquée, qui sert aussi de place du village, a été réalisée par un artisan de Bouzguène, aidé par les jeunes du village qui travaillaient de 6h jusqu’à... 22h.Des anciennes bâtisses, à l’exemple de l’huilerie du village qui date de 1915 et la fontaine publique (Assaridj) et les deux Tajemaat, ont été rénovées et repeintes mais en gardant leur aspect original qui constitue l’identité du village, son patrimoine.Entre autres innovations, des objets ont été récupérés pour l’embellissement. Et c’est ainsi que des pneus usagés ont servi à fabriquer une digue de soutènement et des escaliers en contrebas de la placette du village.Des palettes utilisées dans le transport de marchandises ont servi de haies tout au long des trottoirs.Après la distinction de leur village, les habitants d’Azemmour Oumeriem ont conscience qu’ils doivent maintenir la cadence pour servir d’exemple aux autres villages. Le comité du village ambitionne d’ancrer définitivement la culture environnementale dans les esprits et les m£urs du village. Ses membres réfléchissent déjà aux moyens et actions à mettre en oeuvre pour réaliser cet objectif.Et c’est ainsi que cinq minutes d’éducation écologique et environnementale ont été dispensées aux élèves du village. Et, en vertu du règlement du concours qui fait obligation aux villages lauréats d’investir 20% du montant de la subvention allouée à un projet écologique, il est prévu l’organisation d’un festival éco-citoyen au printemps 2019 et l’agrandissement du centre de tri et de compostage en le dotant de plus de moyens.Madjid affirme qu’au-delà de la consécration, cette dynamique a “servi à renforcer le sentiment d’appartenance au village qui, à son tour, nous a fait prendre conscience de la nécessité de s’offrir un meilleur cadre de vie et de prendre soins de notre environnement”. Smail Mohamed, un autre membre du comité de village, raconte, à cet égard, que pour les besoins de réfection et d’extension d’une piste, cette dynamique a permis de résoudre un vieux conflit foncier entre deux voisins qui se trainent devant la justice depuis plus de 20 ans.Les membres du comité ont rendu “un grand hommage” aux femmes du village qui se sont faites “ambassadrices de l’écologie” et se sont aussi portées volontaires dans les actions de nettoyage et d’embellissement.  
21 Oct 2018 à 12:26
Journaliste saoudien disparu : l’affaire prend le tour d’une crise diplomatique
Après Donald Trump, le président turc Erdogan, et le ministre des affaires étrangères britannique ont tancé l’Arabie saoudite sur la disparition de Jamal Khashoggi.Après le mystère d’une #disparition inquiétante puis une enquête, dont la progression tend à accréditer la thèse d’un assassinat politique commis sur ordre de la monarchie saoudienne, l’affaire #Jamal #Khashoggi commence à prendre le tour d’une crise diplomatique. Le journaliste, critique très en vue du pouvoir en place à Riyad, n’a pas donné signe de vie depuis le 2 octobre, date à laquelle il s’est rendu au consulat saoudien à Istanbul afin de remplir des formalités administratives. Plus d’une semaine plus tard, les réactions diplomatiques à l’encontre de l’Arabie saoudite tombent, y compris en provenance des alliés les plus proches du royaume.« Graves conséquences »Jeudi 11 octobre, c’est Londres, soutien zélé de Riyad dans le conflit qui l’oppose aux rebelles houthistes au Yémen, qui a déclaré par la voix de Jeremy Hunt, son ministre des affaires étrangères, que les autorités saoudiennes s’exposeraient à de « graves conséquences » si elles s’avéraient responsables de la disparition de M. Khashoggi. « Si les Saoudiens veulent parvenir à une conclusion satisfaisante (dans cette affaire), nous devons trouver M. Khashoggi. Ils disent que ces accusations ne sont pas vraies, alors où est M. Khashoggi ? », a dit le ministre. « Nous sommes extrêmement inquiets », a insisté M. Hunt, disant avoir fait part de sa « vive préoccupation » à l’ambassadeur saoudien à Londres et au ministre des affaires étrangères saoudien.Plus tôt dans la journée, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, déjà en délicatesse avec Riyad avant même la disparition de M. Khashoggi, a employé un ton plus menaçant qu’à l’accoutumée, avertissant que la Turquie ne resterait pas sans rien faire au sujet du journaliste saoudien disparu. Depuis le début de l’enquête, Ankara affirme qu’il n’est jamais ressorti du bâtiment du consulat saoudien à Istanbul, alors que Riyad assure le contraire. Des images de vidéosurveillance tournées à l’extérieur du consulat ont déjà été diffusées par les médias turcs montrant le journaliste y entrer puis un va-et-vient de véhicules, alors que les Saoudiens ont affirmé que les caméras du consulat ne fonctionnaient pas ce jour-là.« La Turquie ne restera pas silencieuse »Se montrant sceptique, le président Erdogan a souligné dans des propos rapportés jeudi que l’Arabie saoudite a les systèmes de vidéosurveillance « les plus avancés ». A bord de l’avion qui le ramenait d’une visite à Budapest, il a déclaré à des journalistes, employant des termes imagés, que « si un moustique sort (du consulat), leurs systèmes de caméras vont l’intercepter ».La chaîne publique turque en langue anglaise TRT World a quant à elle rapporté mardi que les autorités turques soupçonnaient un groupe de Saoudiens venus à Istanbul le jour de la disparition du journaliste d’être repartis avec les images de vidéosurveillance de la représentation diplomatique. Tout en se montrant prudent, le président Erdogan a fait part des « inquiétudes » d’Ankara au sujet du journaliste et a ajouté : « Cet incident s’est déroulé dans notre pays. Nous ne pouvons rester silencieux ». Bien que les autorités turques aient obtenu mardi l’autorisation d’inspecter le consulat saoudien, la fouille n’a pas encore eu lieu. Contrairement aux déclarations de Donald Trump, des sources diplomatiques turques ont démenti toute coopération avec des enquêteurs américains dans cette affaire.Embarras croissant des OccidentauxMercredi, le président des Etats-Unis, Donald Trump, avait déjà fait part de la « déception » de Washington à l’égard de son allié saoudien. A l’occasion d’une conférence de presse, il a déclaré mercredi s’être entretenu « au plus haut niveau » avec les Saoudiens, et ce « plus d’une fois », au sujet du journaliste. « Nous sommes très déçus de voir ce qui se passe. Nous n’aimons pas ça » et « nous voulons savoir ce qui se passe là-bas », a-t-il assuré.La Maison Blanche a précisé que deux des plus proches conseillers du président, son gendre Jared Kushner et le responsable du conseil de sécurité nationale, John Bolton, avaient parlé mardi au prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane. M. Kushner est connu pour sa proximité avec le très puissant prince, dont la dérive autoritaire et les aventures guerrières au Yémen suscitent l’embarras croissant de ses alliés occidentaux. A ce stade, la France qui entretient des relations privilégiées avec le royaume n’a pas émis de position sur l’affaire.
13 Oct 2018 à 00:17
Face aux inondations, l’Algérie est mal préparée
Une personne a trouvé la mort, des dizaines de voitures emportées par les eaux et d’importants dégâts causés aux réseaux de transports routier et ferroviaire : tel est le bilan des #inondations qui ont touché #Tébessa en fin de semaine.Les images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des torrents d’eau traversant la ville, charriant tout ce qu’ils trouvent sur leur passage, inondant les habitations et les routes.L’une des trémies réalisées dans cette ville du temps de l’ex-ministre des Travaux publics Amar Ghoul pour fluidifier la circulation automobile en milieu urbain, a été complètement inondée. Rien d’étonnant. Ce genre d’ouvrage a un point faible : le drainage des eaux pluviales. Réalisée en tranchée, souvent au-dessous des réseaux d’assainissement qui se trouvent presque en surface, la trémie présente le grand inconvénient d’être un ouvrage facilement inondable. Cet ouvrage symbolise à lui seul les errances des autorités en matière d’aménagement routier en zone urbaine, partout dans le pays.Mais le problème de Tébessa n’est pas seulement l’évacuation des eaux pluviales des trémies. Cette ville, comme celles situées sur les hauts plateaux, est sujette à des pluies torrentielles et à des inondations qui peuvent être meurtrières.En quelques heures, les précipitations peuvent être extrêmement importantes et en un laps de temps très court, les cours d’eau et les rivières, peuvent se remplir et déborder.Dans ces régions, les réseaux d’assainissement et d’évacuation des eaux pluviales doivent être suffisamment dimensionnés et régulièrement entretenus notamment à la fin de l’été, pour les préparer à l’arrivée des pluies automnales, souvent torrentielles.Ces réseaux doivent être capables de drainer les eaux pluviales et éviter leur accumulation en surface. Et c’est tout le problème des villes algériennes, qui avec l’urbanisation sauvage et forcée, le manque d’entretien des bouches d’égout et les regards de chaussée et les chantiers interminables sur la voie publique sont devenues extrêmement vulnérables face aux inondations.Certes, ce genre de phénomène naturel, peut paralyser même de grandes villes modernes dans les pays développés. Mais en #Algérie, la fréquence de la survenance des inondations dans les villes est inquiétante. En avril dernier, des inondations similaires ont touché plusieurs villes des hauts plateaux (Batna, Tiaret, Tissemsilt et Sidi Bel Abbes) et en mai dernier, Sétif a été affectée par des inondations meurtrières.Avec les changements climatiques, ce type de phénomène météorologiques devrait se poursuivre, voire s’accentuer dans l’avenir. Face à cette situation, les autorités n’ont élaboré aucun plan. Le gouvernement n’a même pas tiré les leçons du drame de Bab El Oued à Alger en novembre 2001 où plus d’un millier de personnes avait péri dans des inondations dévastatrices.Il doit prendre de véritables mesures pour protéger les villes contre le risque des inondations, en modernisant les réseaux d’assainissement et de collecte des eaux de pluies, en révisant les normes régissant ces ouvrages, vitales et stratégiques, pour éviter de nouveaux drames et les pertes occasionnés à l’économie par la négligence et le laisser aller.
15 Sep 2018 à 23:11
AP publie une enquête sur les 13000 migrants que l'Algérie a "abandonné dans le désert"
L'agence américaine Associated Press a publié lundi 25 juin une enquête sur “le traitement” que l’#Algérie réserve aux #migrants #subsahariens, dont “l’expulsion” et “l’abandon” en plein désert, donnant une visibilité mondiale à des cas rapportées par la presse locale depuis longtemps et mettant plus de pression sur les autorités.Même si l’ONU a récemment demander à l’Algérie de cesser les expulsions, les autorités algériennes ont jusqu’ici relativement réussi à empêcher l’internationalisation de cette affaire. Mais ce lundi matin, la plupart des grandes publications ont repris les informations publiées par l’Associated Press notamment les expulsions estimées à plus de 13 000 cas sur les 14 derniers mois.Témoignages, photos et vidéos à l’appui, l’enquête raconte “les souffrances” endurées par les migrants subsahariens arrêtées par les autorités algériennes et “abandonnés à la frontière avec le Niger dans leur majorité”. Des survivants interrogés par l’Agence américaine ont affirmé que beaucoup ont péri en essayant de traverser le no-man’s-land jusqu’à la petite ville d’Assamaka à 15 kilomètres de la frontière. Kamara, une migrante libérienne, a donné un témoignage particulièrement bouleversant. Elle était enceinte durant la traversée et elle a donné naissance à un mort-né. “J’ai perdu mon fils, mon enfant”, a-t-elle indiqué à AP.Aliou Kande, un migrant sénégalais, a raconté comment lui et son groupe se sont perdus et ont erré pendant 11 heures dans le désert après avoir été expulsé.Deux autres migrants ont affirmé que “des gendarmes ont ouvert le feu pour obliger des groupes à marcher”. L’agence a aussi obtenu des vidéos filmées par les migrants pendant leur calvaire.  
27 Juil 2018 à 20:37
Vgayet, Tizi Ouzou, et Jijel les plus concernées : alerte au moustique tigre
La menace de ‘’l’#Aedes albopictus’’, communément appelé moustique tigre, est devenue réelle en #Algérie. La présence de cette espèce, pouvant provoquer de graves maladies à virus #Chikungunya, dengue ou #Zika, a fait son apparition en Algérie en 2010, dans quatre wilayas, #TiziOuzou, #Oran, #Alger et #Jijel, indiquent les services spécialisés de l'Institut #Pasteur d'Algérie (IPA).Il faut savoir que le moustique tigre prolifère en zone urbaine, s'adapte facilement aux différents biotopes et ses œufs résistent longtemps à la dessiccation, c'est-à-dire l'action de dessécher le milieu dans lequel ils se trouvent, indiquent les mêmes sources. les mesures prises ou à entreprendre, les services spécialisés de l'IPA estiment que la propagation de l'insecte est une «menace réelle pour les wilayas du littoral algérien et les zones humides», expliquant que «Ses larves se développent essentiellement dans des gîtes larvaires produits par les habitants eux même (récipients, ustensiles, pneus usagés, etc. abandonnés et contenant de l'eau ».Et d’assurer, cependant que «le contrôle de la densité de ce moustique est faisable» et qu'il suffisait, pour cela, d'une «large sensibilisation de la population», souligne l’IPA. Ses services spécialisés préviennent qu’ «en cas de diagnostic positif du virus de la dengue, du chikungunya ou du Zika, un traitement par thermo-nébulisation à l'aide de Deltamethrine doit être immédiatement réalisé», préconisent-ils.
27 Juil 2018 à 20:05
Comment enlever une tique ?
Au retour d'une balade en forêt, un impératif : inspection sous la douche, y compris sous les aisselles ou dans le pli du genou, pour vérifier que vous n'avez pas été piqué par une tique. Si c'est le cas, comment retirer cet insecte qui peut transmettre la maladie de Lyme ? On vous explique comment retirer une tique.Lors de l'été 2017, environ 2500 personnes ont déclaré avoir été piqué par une tique via l'application Signalement Tiques, développée par l'Institut national de la recherche agronomique (Inra). Alors que de plus en plus de personnes sont touchées par la maladie de Lyme, les autorités sanitaires conseillent de se couvrir les bras, les jambes et la tête lors des balades en forêt. Mais que faire, concrètement, quand on a découvert une tique sur soi ? Car cet insecte, porteur de la maladie de Lyme doit impérativement être enlevé. On vous explique comment faire.SUR LE MÊME SUJETMaladie de Lyme : les bonnes réactions en pratiqueCOMMENT RETIRER UNE TIQUE AVEC UN TIRE-TIQUE Avant tout, veillez à acheter en pharmacie un tire-tique que vous garderez dans votre trousse à pharmacie et/ou dans votre sac de randonnée.On place ce petit crochet contre la peau puis on saisit doucement l'animal, en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre. Ça marche aussi à la pince à épiler mais c'est moins facile.
27 Juin 2018 à 19:50





Nous suivre
Annonce
PropellerAds
Vidéothèque

Les plus lues

Soufflet avec une pâte facile de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 22 Juin 2016 à 13:59

source : #Youtube #OumWalid 

Msemen à la farine le plus facile à faire de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 10 Oct 2016 à 10:55

Le secret pour réussir les msemens à la farine réside dans la pâte qu'il faudra bien travailler, type de farine et aussi dans le feuilletage,voir la vedio pour mieux comprendre le procédé. source : #youtube #OumWalid

Cake au Flan de Oum Walid

Elle Mag - Recettes - 04 Dec 2016 à 12:09

C'est un de mes desserts préférés je le fais vraiment souvent j'aime énormément sa texture bien fondante, vous pouvez choisir le goût que vous souhaitez chocolat, vanille, fraise ou caramel sans tarder voici la recette... source : #youtube #OumWalid

TIZI-OUZOU: La liste des bénéficiaires des logements sociaux dévoilée

Actualité - TIZI-OUZOU - 15 Nov 2016 à 18:15

Le chef-lieu de Tizi-Ouzou à connu une matinée particulièrement mouvementée, caractérisée par des coupures de routes au niveau de plusieurs quartiers et pour cause l'affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux (Logement Public Locatif). Des citoyens qui ont postulé à cette formule et dont les noms ne figuraient pas sur liste ont barricadé plusieurs routes par des pneus en fumée provoquant des embouteillages dans le centre ville. Le fait de voir les attentes des protestataires prolongées ont fait tombé à l'eau toutes les tentatives des autorités locales pour essayer de calmer les esprits.

Sablé au halwa turc et cacahuètes

Elle Mag - Recettes - 28 Juin 2016 à 09:22

Ingrédients: pour environ 28 pièces (selon la taille de l'emporte-pièce) 250 g de beurre 125 g de halwa turc 50 g de sucre glace 2 jaunes d’œufs 1 paquet de levure chimique 1 càc de vanille 80 g de cacahuètes grillées et finement moulues Farine au besoin (environ 500g) Décoration: Environ 400 g de cacahuètes grillées et moulues 1 pot de confiture d'abricot Préparation: Battre le beurre avec le sucre puis ajouter la halwa turc et bien mélanger Ajouter les jaunes d’œufs un par un ensuite les cacahuètes moulues Ajouter la vanille puis la farine avec la levure jusqu'à obtention d'une pâte souple et lisse Laisser reposer la pâte un petit peu Étaler la pâte sur un plan de travail fariné à 5mm d'épaisseur Découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce ou un verre puis faire une ouverture au centre à l’aide d’un petit emporte pièce Faire cuire pendant environ 15 minutes à 180° Une fois les sablés refroidies, les rassembler en les collant avec de la confiture Badigeonner les sablés de confiture à l'aide d'un pinceau puis passer aux cacahuètes et décorer avec du chocolat fondu. source : fan-decuisine